L'insoutenable et méconnue détresse des super héros ratés

Nicolas Gary - 21.06.2018

Livre - Charles Yu récits - monde de merde - burlesque Kafka désespoir


Se préoccupe-t-on suffisamment du bonheur des super héros ? Leurs états d’âme, leurs déshérences, leurs doutes… Charles Yu signe Super-héros de troisième division, un recueil de nouvelles qui n’est pas enchanteur. Non, certes : mais si intrigant qu’on ne saurait passer à côté. 

 

 

 

Comment évoquer ces récits, totalement burlesques, fantasques — où le mariage est présenté sous une approche mathématique quantifiée, par exemple. Et tellement compréhensible de ce point de vue d’une rationalité à glacer le sens.   

 

Tout part de ce super héros au pouvoir assez peu reluisant : concentrer et absorber l’humidité dans un champ limité autour de lui. Pratique pour prendre une douche. Ou éventuellement travailler dans des zones arides pour aider les populations aux travaux agricoles, par exemple.

 

Mais non, en réalité, face à la médiocrité de son pouvoir, le super héros s’interroge, hésite : côté obscur, ou non ? Parce qu’un super héros qui ne vole même pas, sur le CV, ça a moins de gueule, tout de suite. 

 

Des histoires kafkaïennes, mais avec la politesse du désespoir, comme le disait Chris Marker : un humour insidieux, qui nous attrape à chaque détour de page, ou presque. De l’absurdité de ces récits, on se sent pris de court, presque acculé au rire, comme exutoire à une nervosité soudaine. 

 

Tout converge à faire croire qu’il s’agirait là d’une sorte de blague cosmologique, ontologique, même, où l’univers pris d’un fou rire aurait matérialisé les plus inconcevables des points de vue. Le traitement donné est tellement hors de propos que l’on s’accroche au récit, alors qu’il ne laisse aucune prise. Et une fois la nouvelle achevée, on est sous le choc : non, ce n’est pas possible, je n’ai pas pu lire cela.

 

Et presque, presque, l’envie d’y retourner. Parce que c’était bizarre, mais c’est rudement bon.


Un seul regret, le choix de masque de lucha libre, le catch mexicain, pour la couverture, alors que celle originelle avait vraiment fait le pari de l’esthétique comics. 
 

Charles Yu, trad. Aude Monnoyer de Galland – Super héros de troisième division – Aux forges de Vulcain – 9782373050417 – 16 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Aux Forges De Vulcain
Genre :
Total pages :
Traducteur : aude monnoyer de galland
ISBN : 9782373050417

Super-héros de troisième division

de Charles Yu

J'achète ce livre grand format à 16 €