Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L’ours qui n’était pas là, d'Oren Lavie et Wolf Erlbruch : voyage initiatique

Auteur invité - 08.09.2017

Livre - ours forêt merveilleuse - rencontres animaux monde - découverte


Le héros de ce grand album cartonné est un ours brun et « très positif ». Voilà qui commence bien ! Notre ours, donc, est né d’un grattouillement, ou plus exactement d’une « moyenne gratouille ». Il n’a pas de nom, mais ce n’est pas très grave, car il ne manque pas de questions et la première, il va la trouver dans sa poche, rédigée sur un petit bout de papier : « Es-tu bien moi ? »




 

« Très bonne question », se dit-il avant de partir, muni de trois indices, à la découverte de son identité, de ce qui le différencie des autres et de ce qui fait qu’il est unique. S’il est un « ours très gentil, un ours heureux et en plus très beau », alors il sera bien lui... 
 

Notre ours bonhomme et facétieux s’en va donc en sifflotant dans la « Forêt Merveilleuse » en quête de son propre Moi. Tout en se promenant, il observe la nature afin de comprendre si elle pousse quand il a les yeux ouverts ou fermés ; il écoute aussi les différents silences de cet endroit magique qui vient du temps de « il était une fois », humant au passage les senteurs des eurs.

Tous les sens en éveil, il chemine et va faire des rencontres successives avec les habitants de la forêt, de vieux amis en réalité, comme ils le lui apprendront, animaux aux noms improbables tels que « Pingouin Pénulième » ou « Vache Complaisante » – mais ne vous en étonnez pas trop, on vous a dit que c’était une Forêt Merveilleuse.

À tous, il posera une question qui l’aidera à continuer sa route et à confirmer peu à peu les trois hyphes — thèses qui l’aideront à savoir en n s’il est bien lui. 

<

>


 

Le texte jouant beaucoup sur l’humour prête à la réflexion mais est aussi plein de poésie et d’une grande originalité, tout comme le dessin et la composition ; cet album est une ode à la lenteur, à la rencontre et à la nécessité du questionnement. Sait-on jamais qui on est ? Un livre pour aider à se poser la question et pour essayer de trouver la réponse en se découvrant soi-même, dès six ans. 
 

Laurence Grivot,

Au Moulin des Lettres (Épinal) 

 

en partenariat avec le réseau Initiales

 

 

Oren Lavie et Wolf Erlbruch – L’ours qui n’était pas là (trad. Marion Graf et Jean-Pierre Lanarès) – La joie de lire – 9782889082964 – 16,90 €