medias

La Maison d'hôtes - Debbie Macomber

Pauline - 08.03.2013

Livre


debbie10 Allez on prend les mêmes et on recommence ! Les mêmes qui ? Les editions Charleston.  Les mêmes quoi ? Les mêmes ingrédients que j'avais trouvé dans le premier roman, Les Roses de Somerset : un paquet d'amour, une dose d'amitié, une pincée de tristesse et quelques grammes de sentiments. Voilà on a tout ce qu'il faut pour un bon livre qui "donne la joie de lire". Il faut bien le dire, quand j'ai reçu ce troisième roman en tant que lectrices Charleston, j'ai eu une crainte... celle que l'on soit dans la lignée de La Femme qui décida de passer une année au lit avec lequel je n'avais pas accroché. Il faut dire que je ne connaissais rien de l'auteur qui pourtant a vendu des millions d'exemplaires de toutes ses séries à travers le monde (Interview disponible ici) ! Et dés les premières pages, la magie a opéré et j'ai retrouvé tous les éléments qui me font ouvrir un livre et ne plus le fermer (bien que ce ne soit pas facile quand vous êtes dans la même pièce que 4 personnes qui jouent à l'Appel de Cthulhu !) avant de l'avoir terminé, une nuit à 1h30 du mat'... Jo Marie, jeune bancaire talentueuse décide de tout plaquer et de quitter Seattle pour reprendre une chambre d'hôtes à Cedar Cove, une ile de la baie de Seattle. Après son installation, ses premiers clients arrivent rapidement. Jo Marie doit alors apprendre sur le tas son nouveau métier tout en partant à la découverte de la vile et de ses habitants. Joshua et Abby, les clients, sont tous deux de retour à Cedar Cove après de longues années d'absence. Un retour aux sources pour lequel ils ne sont enthousiastes ni l'un, ni l'autre ! Comme je vous le disait, j'ai accroché sur ce livre et du coup je l'ai terminé à regrets... j'avais l'impression que l'histoire n'était pas achevée. Ce qui est plutôt normal puisqu'il s'agit du premier tome d'une série... mais j'aurai souhaité qu'il se poursuive encore et qu'on en sache plus sur l'après, notamment sur les personnages de Joshua et Abby car je ne sais pas dans quelle mesure l'histoire de ces 2 clients sera reprise dans les tomes suivant... Paradoxalement, et sans doute parce que les rebondissements y sont moins nombreux, j'ai moins aimé les chapitres concernant Jo Marie et ses découvertes de la ville. Je dis paradoxalement car Jo Marie est le personnage "fil rouge" de la série. Je pense que l'utilisation du "je" pour les parties sur Jo Marie ne m'ont pas aidé à rentrer dans son personnage d'autant qu'elle n'est pas présente dans les parties des deux autres personnages, sauf pour faire le petit déjeuner... Et puis, je n'ai pas compris ce que venait faire là le passage du "copain" de Paul, une explication dans les futurs tomes ? La Maison d'hôtes, c'est en numérique depuis hier et en librairie la semaine prochaine et en attendant vous pouvez aussi lire le prequel : Comment Jo Marie a rencontré son mari !

invitationlecturecharle cln