La malédiction des petites racailles

Fred Ricou - 25.09.2012

Livre


C'est l'heure des vacances pour Gaël: ses parents, en route pour Tahiti, le déposent chez sa grand mère, Mama-Gozh, dans un petit village au fin fond de la Bretagne. Langage local et tradition, Gaël n'est pas d'un grand optimisme quant à ce séjour. Pourtant, le village a des voisins bien étranges: les korrigans, petits êtres venus des Landes aux allures de gnomes, dont la présence connue des villageois suscite encore méfiance et prudence. Le maire ne partage pas cet avis et n'hésite pas à déloger de son emplacement le Menhir des korrigans, un geste terrible qui fera s'abattre une drôle de malédiction sur les habitants. Gaël n'est pas au bout de ses peines et va être plongé en un rien de temps au cœur des croyances et superstitions bretonnes, qu'il est encore le seul à ne pas prendre au sérieux...

 

Avec La malédiction des petites racailles, Eric Simard signe ici un bon roman fantastique qui a l'avantage de mettre à l'honneur la Bretagne, autour de ses incontournables menhirs, mots et traditions culinaires. Les petites racailles ne sont autres que les Korrigans, évoqués plus haut, des êtres imaginaires dont nous découvrons à la lecture de l'ouvrage qu'ils jouent le rôle d'intermédiaire entre les hommes et la nature. Les enfants peuvent ainsi découvrir une région, pour ceux qui ne la connaissent pas déjà, et saisir ce rapport important aux traditions, aux croyances et à l'environnement dans lequel chacun vit. L'auteur y glisse d'ailleurs des propos écologistes, sans pour autant passer à côté de l'aspect «histoire fantastique» qui fera s'évader les jeunes lecteurs. Des gnomes, des malédictions, des menhirs, le tout en Bretagne et bien rédigé, tout est réuni pour une lecture agréable et distrayante.