La poésie, c'est autre chose, 1001 définitions de la poésie

Clément Solym - 13.06.2009

Livre - poesie - autre - chose


Un autre abécédaire de la poésie ? Une anthologie des meilleures définitions ? Une autre ? Pas tout à fait. Ou alors, un peu de tout cela, et un peu plus encore. Sous la direction de Gérard Pfister, ce livre réunit une somme d’extraits et de réflexions sur ce que le poème représente, mais sans optique trop universitaire qui dénaturerait l’âme même de ce genre.
 

« La poésie, c’est une cathédrale, c’est-à-dire architecture de l’espace et de la lumière, du pénombre et des lumières. » Ainsi se clôt le livre, qui s’articule autour d’un parti pris plutôt inattendu : huit termes donnent les thématiques qui incluront alors les réflexions et citations tirées de multiples auteurs et pensées de leur art.
 

Affirmation, Connaissance, Émotion, Licorne, Musique, Objet, Révélation et Vie. Une approche multi-facette sans ambition de percer le mystère, mais avec la ferme intention de lui apporter des atours supplémentaires.

Loin de l’exercice de style, les entrées et acceptions choisies définissent évidemment une orientation subjective, qui vise la désacralisation du mythe poétique, sans dénaturer cette écriture pour autant.
 

Tout s’y retrouve cependant, depuis les plus hautes conceptions, jusqu’aux propos de Georges Perros, tirés de ses Papiers collés : « La poésie, c’est une belle femme nue qui se baladerait sur les Champs-Élysées et qu’on ne remarquerait pas. Qu’on ne verrait pas. Sinon brièvement, les aveugles. » Matière à réflexion autant qu’ouvrage de plaisir.
 

La poésie, c’est cela. Et autre chose.


Retrouvez La poésie c'est autre chose, en librairie