La prisonnière du brouillard, un duo tout simplement magique

Anahita Ettehadi - 17.02.2016

Livre - prisonnière brouillard - littérature jeunesse


La prisonnière du brouillard est un conte onirique, écrit par l’acerbe Guillaume Guéraud, auteur du roman Plus de morts que de vivants, et illustré par l’incroyable David Sala, connu pour ses somptueux albums à l’univers dense et coloré dont Féroce et La colère de Banshee. 

 

 

 

 C’est l’histoire d’un jeune garçon qui, au cours d’un après-midi tout à fait normal, joue avec son cerf-volant à la lisière de la forêt. Mais son bien est emporté par le vent jusqu’au lac Clameur, un endroit que les gens du village disent hanté et maléfique. Malgré les mises en garde, le protagoniste s’aventure dans les bois. Arrivé au bord du lac, cerné de brouillard, il fait alors une curieuse rencontre : une jeune fille à la peau pâle et aux cheveux blancs surgit des flots et lui demande de briser le maléfice dont elle est prisonnière.

 

Le garçon n’hésite pas un seul instant, et plonge au fond des eaux... 

 

Le duo est tout simplement magique : une plume riche et mélancolique, en parfaite osmose avec l’esprit des dessins, mystiques et envoûtants. Le pinceau de David Sala rappelle les portraits de Klimt, soit une palette de couleurs généreuse, des motifs floraux, des détails en mosaïque, et des visages langoureux. Ce conte ne ressemble cependant en rien à ces précédents albums. Ici, l’atmosphère est un tantinet plus glacée, très certainement en raison des tons froids des illustrations, renforcée par l’écriture de Guillaume Guéraud, légèrement plus emphatique que d’ordinaire.

 

Cet album véhicule non seulement un message d’espoir et de chaleur, mais c’est aussi une délicieuse ode à l’amour naissant, à l’entre-aide. La prisonnière du brouillard est fait pour les petits de 7/8 ans, déjà à l’aise avec la lecture, qui souhaitent encore se laisser porter par l’imaginaire des illustrations. 

 

Sans conteste ma plus belle découverte de cet hiver !

 

<

>




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Casterman
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782203091047

La prisonniere du brouillard

de Gueraud, Guillaume ; Sala, David

Dans le village où se passe ce conte, tout le monde se défie du lac Clameur, une étendue d'eau mystérieuse et menaçante, sur laquelle s'étend en permanence une nappe de brouillard, même quand il fait beau. Mais ce jour-là, captivé par le cerf-volant qu'il fait tournoyer au-dessus des toits, le jeune narrateur de cette histoire oublie toute prudence pour se lancer à la poursuite du cerf-volant, dont les attaches se sont brisées. Et qui le mène tout droit au lac Clameur. Là, au coeur du brouillard, il discerne la silhouette spectrale d'une jeune fille aux très longs cheveux blancs. Ose la rejoindre. Et apprend de ses lèvres diaphanes qu'elle est prisonnière du brouillard. Une captive de légende que seul son souffle parviendrait à libérer de l'étreinte invisible. Mais son souffle, poursuit-elle, est enfermé dans un coquillage au milieu du lac, dissimulé sous les roches. Pas de doute, il faut plonger ! Ce que fait le jeune garçon qui remontera, triomphant, avec à la main le coquillage tant convoité. A peine l'a-t-il ouvert que le brouillard s'estompe, révélant sur la rive la jeune fille qui l'attend, son cerf-volant à la main.

J'achète ce livre grand format à 14.95 €