medias

La sélection : les jeunes lions de Mumbai

Cécile Pellerin - 18.12.2017

Livre - Littérature indienne - cricket - roman d'apprentissage


Etonnant par son écriture et son sujet, son atmosphère dépaysante et son humour très particulier, le roman indien d’Aravind Adiga (traduit par Annick Le Goyat), s’il ne séduit pas immédiatement le lecteur, lui laisse pourtant à l’esprit, une empreinte suffisamment tenace pour qu’il n’y renonce pas en cours de route.
 

Porté par la curiosité, l’attrait d’un style inattendu, l’immersion dans une culture singulière et une pratique sportive carrément ignorée, le lecteur, certes, un peu bousculé par le style foisonnant et une faconde parfois étourdissante,  se laisse malgré tout séduire.
 

La personnalité des jeunes garçons et l’incursion dans la société indienne contemporaine, très réalistes ainsi que la précision experte et passionnée apportée à la pratique sportive du cricket soulèvent une attraction indéniable. Ni immédiate ni simple mais méritoire.
 


 

Au cœur de Dahisar, un bidonville de Mumbai, deux jeunes garçons, Radha et Manju Kumar s’entraînent sans relâche au cricket, sous la pression, la hargne et l’ambition démesurées d’un père, par ailleurs vendeur de chutneys.
 

“La revanche est le capitalisme des pauvres : conserver la blessure originelle, différer la gratification immédiate, alimenter la première insulte avec de nouvelles insultes, investir et réinvestir dans la méchanceté, attendre toujours le moment idéal pour frapper.”
 

Présentés par l’entraîneur de l’Ali Weinberg International School à un découvreur de talents original, Tommy Sir, les enfants deviennent rapidement des joueurs d’excellence, promus à un avenir brillant. Avec la participation financière d’un investisseur fortuné, Anand Metha, la famille Kumar quitte le bidonville, change de milieu, connaît une ascension sociale fulgurante.
 

Bientôt adolescents, les deux frères, ne vivent pas cette transformation avec la même avidité ni la même rage de revanche que leur père. Soumis intimement à des changements physiologiques et psychologiques, se questionnant sur ce qu’ils sont vraiment, en quête d’une identité propre, de désirs amoureux et éprouvés par l’absence d’une mère, les jeunes sportifs évoluent avec leurs doutes, leurs fragilités, rivaux et complices, étroitement liés.
 

“Nos trains ne roulent pas, nos routes sont défoncées, mais nos villes abondent de jeunes gens à la mode. Sans savoir ce que signifie la capitalisme, nous avons sauté d’un bond […] pour atterrir directement sur la décadence du capitalisme.”
 

Le chemin qu’ils empruntent, ardent et sinueux, déroutant, empreint de vives émotions, de déconvenues et de succès,  permet au lecteur de s’immerger dans une société indienne méconnue, où le sportif de haut niveau participe à la renommée d’un pays tout entier, devient emblème national. Personnage obligé plutôt que libéré.
 

Extrêmement dense, avec des effets parfois presque désordonnés, à l’image peut-être de l’agitation et de la confusion que traversent Radha et surtout Manju ; très érudit en matière de cricket, l’histoire, par moments, décontenance. Le  lecteur a besoin de marquer une pause, de s’écarter de cette vigueur inhabituelle, un peu écrasante.
 

Mais l’humour à la fois cru et candide, souvent surprenant, les états d’âme des personnages principaux, leur profondeur, la forte identité des personnages secondaires teintent cependant le roman de réalisme et de drôlerie et contrebalancent alors ce lyrisme baroque. Ainsi il ne renonce pas.
 

Et après coup, il s’enchante d’une lecture pittoresque et divertissante. L’expérience du voyage.

Aravind Adiga – La sélection - Buchet-Chastel9782283090172 – 22 euros




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Buchet Chastel
Genre :
Total pages : 344
Traducteur :
ISBN : 9782283030172

La Sélection

de Aravind Adiga

Manju, à peine sorti de l’enfance, ne sait pas trop qui il est. Il sait seulement qu’il joue bien au cricket – mais moins bien que son grand frère Radha à qui il voue une folle admiration –, et qu’il aime les sciences. Poussés dès leur plus jeune âge par un père obsessionnel et ambitieux, Manju et Radha, issus d’un quartier pauvre de Bombay, ont rapidement fait sensation dans le monde du cricket.Mais leur spectaculaire ascension – soutenue par un incroyable entremetteur, Tommy Sir – et le combat qu’ils mènent pour s’extraire de leur condition va radicalement basculer lorsque Manju se lie avec une autre jeune star du cricket, grand concurrent de son frère. Alors que l’adolescence et les mues qui l’accompagnent questionnent l’identité et les aspirations des deux garçons, le lecteur les observent avancer, dans un perpétuel mouvement de balancier : ils gagnent du terrain, en perdent, sous le joug d’un père honni qui alimente chez eux un désir de vengeance sans fin.La Sélection est un grand roman d’apprentissage, mais aussi un grand roman sur l’Inde vue et comprise à travers le prisme de ce sport étonnant qui façonne les gloires nationales et les destins universitaires de ses rares élus.Né à Madras en 1974, Aravind Adiga signe ici son quatrième ouvrage, après Le Tigre blanc (lauréat du Booker Prize en 2008), Les Ombres de Kittur et Le dernier homme de la tour. Chef de file de la jeune littérature indienne, il vit aujourd’hui à Bombay.

J'achète ce livre grand format à 22 €

J'achète ce livre numérique à 11.99 €