medias

La traversée de Pyongyang : à petites foulées dans l'empire de la peur

Auteur invité - 06.04.2020

Livre - La traversée de Pyongyang - Marc Nexon Grasset - Marathon Corée du Nord


RÉCIT FRANCOPHONE - Voici le récit d’un confinement aux dimensions d’un pays : la Corée du nord. Tout un peuple sous le joug d’un dictateur (le dirigeant suprême) à la silhouette bonhomme qui a plus l’air d’un avorton que d’un homme tout à fait constitué. Rien n’est laissé au hasard : tout est réglementé, tout est secret, tout est sous contrôle.
 

Apprenez, lecteurs et visiteurs, que par exemple il existe dans les immeubles, les hôtels, un étage fantôme, caché, secret. Un étage qui n’existe pas, interdit et dangereux pour quiconque oserait le visiter même par erreur. La mort est au tournant ! Tel fût le funeste destin de Otto Warmbier qui osa détacher une affiche à l’effigie du Chef suprême. Péché suprême ? Pour le dogme coréen : oui. Puisque le pauvre jeune homme mourut des suites de blessures pour le moins éloquentes.
 
Marc Nexon veut fouler le sol de ce pays fermé à petites foulées de marathonien. Comme beaucoup d’autres qui aiment à courir en des lieux particuliers… singuliers. Dangereux ?
 
En lisant ce récit dans lequel transpire à chaque page toute la peur née d’une paranoïa légitime et justifiée, on comprend, on ressent la pesanteur unique qui pèse sur ce pays.

Dès les modalités d’inscription à l'épreuve, l’auteur affronte l’administration coréenne qui ressemble à un rideau de fer : la suspicion n’est rien. L’aversion envers l’espèce journalistique est terrifiante et Marc Nexon ne cache ni cette sourde panique en lui, ni l’impérieuse envie d’y mettre malgré tout les pieds, mêmes chaussés de basket de course.
 
Le journaliste semble habité par quelque chose qui dépasse sa simple personne, son appréhension : la volonté de pénétrer ces frontières opaques et rencontrer le peuple qui y vit. Et de raconter.
   
Le récit est éloquent. On tremble pour lui, d’abord. Mais très vite le sentiment se transforme en une empathie pour le peuple coréen. Ce que vit la population est d’un autre temps. Loin de l’image de ces gens qui courbent l’échine par un respect total né d’une culture millénaire, on rencontre des gens courbés, certes, mais par la peur, l’intransigeance, la délation, la pauvreté (des famines régulières touchent le pays), l’idolâtrie et le culte de la personnalité comme dogme. Le comportement des guides qui accompagne de petits groupes de coureurs est significatif : la méfiance (tout est contrôlé, jusqu’à la pause pipi des coureurs !), quelques fois le mépris et surtout ce sourire affiché en toute circonstance. Le sourire.

Tout semble factice, tout est oppressant. Des immeubles fantomatiques et gris en passant par le bitume interminable jusqu’aux bouches d’égouts démesurées. On pourrait aussi évoquer ses terres agricoles qui sont comme un décor de théâtre. Tout est théâtral.
 
C’est ce drame que nous dit Marc Nexon qui aura vécu une aventure troublante jusqu’au bout. Et dont la fin est…terrifiante.
 
 
Marc Nexon - La traversée de Pyongyang – Grasset – 9782246818892 – 17 €


Commentaires
Le comportement des guides qui accompagnent de petits groupes de coureurs...

Ce sont les guides qui accompagnent les coureurs...
Merci.Ce sont des choses qui arrivent.

"Arrivent" s'accordent avec "choses".
Merci pour votre coup d'œil ! Ce sont des choses qui arrivent.

"arrivent" s'accorde avec "des choses".
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Grasset Et Fasquelle
Genre : littérature
Total pages : 158
Traducteur :
ISBN : 9782246818892

La traversée de Pyongyang

de Marc Nexon

C’est l’histoire d’un homme qui court. Sa semelle frappe le bitume. Sa respiration emplit les avenues entièrement vides. Parfois il traverse un rond-point comme un anneau gigantesque. Mais sur le côté, aucun public, engageant ou rieur, aucune banderole, rien. Des haut-parleurs sont fixés partout, et des hommes en gris observent, à chaque carrefour, ce coureur et, loin devant, celui qui le précède.Bienvenu dans cette capitale célèbre et silencieuse, aux façades tristement ripolinées, où se mêlent douleur et néant. A Pyong Yang plus qu’ailleurs, le marathon est une épreuve. Marc Nexon s’y est préparé, il a dissimulé son métier véritable, et le voici lancé.

J'achète ce livre grand format à 17 €

J'achète ce livre numérique à 11.99 €