Le Bon, la Brute et le Truand : dans le désert, personne ne t'entend bouquiner

Clément Solym - 11.05.2012

Livre - chronique - bon - brute


Ami, entends-tu le vol noir des crotales sur nos plaines ? (Faut un peu d'imagination...) Ami, entends-tu les cris sourds des rascals qu'on goudronne et qu'on plume ? Ohé, Cherokee, Comanches et Cheyenne,  c'est l'alarme. Ce soir, l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes. 

 

Et en attendant, coyotes à foie jaune, gringos chercheurs de pépites, et peaux-rouges solitaires cheminant sur leur monture se retrouvent chaque vendredi, au coin du feu de notre chronique. Viens, étranger, assieds-toi et écoute. C'est le chant des chroniqueurs, qui sous leur poncho cachent plus d'une arme...

 

Petit accompagnement musical, traditionnel et de rigueur :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et plongeons dans la poussière et le sable des étendues désertiques

 

 

 

 

 

Le Bon

 

se décline cette semaine en 17 petits bons, soit autant de nouvelles écrites par Marie Causse, dans un ouvrage où s'entrecroisent les vies, les rencontres et les personnes. C'est un éloge de l'ordinaire, des gens simples et des simples gens, que l'on découvre si semblables à nous qu'ils nous ressemblent… au point qu'on les connaisse. Leurs tracasseries sont les nôtres, et leur quotidien terriblement proche de nos petites contrariétés. 

 

Mais il y a de belles choses dans cette petite vie, de petits plaisirs qui ravissent le coeur. Et font tant de bien...

 

Les protagonistes de ces dix-sept nouvelles sont à des moments particuliers de leur vie : une demande en mariage qui n'a pas lieu, une femme qui danse le tango avec un homme alors qu'elle pense à un autre, une vieille dame qui repense à son amour de jeunesse, un présentateur météo souffrant de dépression saisonnière, une jeune fille qui essaie de s'habituer à la présence d'une araignée dans son appartement… Tous ces personnages se sont peut-être déjà croisés, ou ont tout simplement respiré les mêmes effluves, frissonné sous la même pluie ; et cette odeur de la ville mouillée les renvoie à des souvenirs, les enivre, et leur donne l'espoir de lendemains meilleurs, une fois la ville lavée. 

 

(13,90 € Editions de L'Arpenteur)

 

 

Retrouver L'odeur de la ville mouillée, dans notre librairie

 

 

La Brute

 

est sentimentalement brutale. Dans la vie de Vincent, Raphaël, Marine, Sarah et Juliette et Paul, l'amour est omniprésent. On le cherche, on le recherche, on le traque, mais facilement, il vous échappe, fuyant et parfois versatile. 

 

Évidemment, tout n'est pas si facile. On ne s'assoit pas à la terrasse d'un café à regarder passer les uns et les autres, pour découvrir le grand amour. Et puis, à vouloir être heureux, on oublie parfois comment ce peut être bien plus simple. 

 

Roman léger, dans une digne lignée de chick-lit, c'est une comédie sentimentale, à la française… Brutalement attachant. (Grasset, 14,50 €)

 

 

Retrouver Des amours dérisoires, dans notre librairie

 

 

 

 

 

Le Truand

 

fera peur aujourd'hui. Si certains envisagent que Jack L'Éventreur ait pu être une femme, les tueurs en série n'auront jamais fini d'alimenter les imaginaires et les terreurs. 

 

Plongée directe dans l'esprit de ces criminels à part, les meurtriers sont mis à nu dans une enquête menée par Nadia Fezzani, journaliste de profession. Toutes les catégories professionnelles apportent ainsi leur pierre à l'édifice, pour tenter de brosser un tableau complet de ce qui peut se passer dans l'esprit de ces personnes. Truand, certes, assassins, sûrement… 

 

Au rythme de ses recherches, de ses correspondances et de ses rencontres en privé avec des meurtriers, elle raconte son incursion dans ce monde sordide où se mêlent fascination et horreur. Libres de toute censure, les déclarations des tueurs se succèdent, laissant parfois entrevoir des traces de folie, les cicatrices d'un passé tragique ou les raisonnements d'hommes qui semblent en tous points normaux…

 

(Editions de l'Homme, 12 €)

 

Retrouver Mes tueurs en série, dans notre librairie