medias

Le dernier crâne de M. de Sade, Jacques Chessex

Clément Solym - 26.01.2010

Livre - dernier - crane - Sade


Oh, le foutu marquis que le marquis que voici. Tout bedonnant et gros et gras comme un verrat, fustigeant encore le clergé et ses ouailles, rugissant comme un pourceau d’Épicure contre les gouvernements, les rois et les papes, Alfonse Donatien fait des ravages, cloîtré et prisonnier dans l’asile de Charenton. Et n’allez pas croire qu’à 74 ans, il ait perdu le sens du vice : régulièrement, une soubrette vient le sodomiser jusqu’à obtention de quelques précieuses gouttes de sperme.

Si elle s’y est bien prise, et il est vrai que la bougresse s’enflamme de cette séance, le marquis la léchera. Sinon, c’est le fouet, le bâton, les aiguilles dans la vulve… Mais l’ordre de ces choses est interchangeable. Encore que… pas tant. En vieillissant, le marquis se contente de reproduire les sévices de jadis, avec un certain ordre : la petite Madeleine Leclerc qui les reçoit ou les prodigue, du haut de ses 16 ans (et pas vraiment de quoi fouetter un chat, amis suisses), en sait quelque chose.

Que d’atrocités… Et quelles merveilles de retrouver le marquis, encore fringant, quoique grandement diminué, réclamant à son médecin qu’il n’y aura ni découpage de son corps post-mortem, ni croix sur sa tombe. Qu’il le jure, ce bougre ! Et le médecin de jurer.

Marquis de Sade (supposé...)
Car le marquis le sent bien : la fin approche. La Mort rôde, parmi les fous, et s’empare des âmes. Celle-là même que le marquis a jalousement conservée, souillée, salie, pour que les clergés d’aucune espèce n’ait à cœur de vouloir la sauver. Le marquis fait des siennes, tonitruant, rayonnant d’un halo lumineux qui trouble les hommes de science et terrorise ceux d’église. La mort a son temps. Elle seule d’ailleurs sait ce qu’il adviendra du crâne de M. de Sade. Le dernier ? Oui… L’unique, d’ailleurs…

Toi que la vie a envoyé ad patres, Jacques, permets que je te tutoie : je fais ça avec tous les gens que j’aime. Ton bouquin a du bon. Du très. Faire revivre, même pour les plus sinistres heures de son existence, le marquis de Sade, voilà qui était ingénieux. Polisson, mais ingénieux. D’autant que ta langue, contrairement à la sienne, a une force d’évocation, qui confine tantôt à la prédiction de mystique, tantôt à l’éclosion poétique… Bref, tes fins de chapitres sont de vrais régals.

Par contre, c’est quoi cette idée de crâne du Marquis ? Oui, on s’en amuse, à se demander ce qu’il a pu en advenir, et qu’à travers les siècles, il ait transité de mains en mains pour finalement te parvenir - à toi ou ton narrateur - et que tu le contemples, assouvi, lors d’une petite orgie privée et rituelle. Alimenter les contes et légendes sur la postérité sadique, en transbahutant un crâne (ou est-ce l’une des copies en plâtre ?) de çà, de là, pareil à la feuille morte, cela rompt tellement avec la charmante histoire de la mort du marquis que tu nous paumes un peu.

Jacques Chessex
Maintenant, je sais que traditionnellement, les morts ne répondent pas aux vivants - vanité mal placée, ça ferait du bien aux deux parties. Et je reste alors sur mon impression de bouquin bancal, là où tu m’aurais sûrement bien orienté dans la compréhension profonde de ce texte. Ou pas. Mais laisse-moi douter. Deux livres en un : la mort légendraire et la légende morbide, en dépit de leur continuité, ça casse l’ambiance des débuts, pour ressembler à une collection de faits divers, dont le marquis serait indirectement responsable.

Reste que les amoureux du philosophe, et j’en suis, te pardonneront aisément. Nous ressusciter le marquis, voilà bien une grande idée. Et si joliment réussie…


 

Retrouvez Le dernier crâne de M. de Sade, de Jacques Chessex, en librairie



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.