Le Fils, de Michel Rostain

Clément Solym - 08.04.2011

Livre - mort - meningite - deuil


Dans son premier livre, Michel Rostain évoque ce qu'on appelle étrangement un « événement de la vie » : la mort de son fils. Ou plutôt, est-ce le fils qui dicte les mots au père, qui raconte l'avant et l'après, l'instant où tout bascule. À travers les lignes de cet ouvrage, auréolé du prix Goncourt 2011 du premier roman, ce n'est même plus Michel Rostain qui écrit, qui parle, qui pense, mais bien son fils, Lion, emporté violemment par une méningite fulgurante à 21 ans.

La force du livre est d'avoir fait de Lion le narrateur. Il n'aurait peut-être pas été possible d'atteindre tant de réalisme pourtant dénué de voyeurisme, sans cette forme littéraire caractérisée par sa pudeur, sa distance, et sa finesse. Conçu comme une « aventure littéraire », il ne faut pas s'attendre à lire un « simple » témoignage. Michel Rostain parle longuement de son deuil, de la douleur, des regrets, de la difficulté d'accepter la perte avec une sincérité poignante et le souci de retranscrire précisément chaque petit détail, chaque pensée et chaque émotion.

Le lecteur s'immisce dans le quotidien d'un père qui doute et qui aimerait revenir en arrière pour corriger ses erreurs, piégé dans le cercle infernal des regrets et des questions : « Tout de même, les doutes envahissent papa. Peut-être j'étais en analyse depuis longtemps, et je n'en avais rien dit, surtout pas à lui […] Papa cerné par mille doutes, mille remords. Il aurait dû...Ponctuation permanente du deuil, l'infâme culpabilité fait son boulot. C'est ce qu'on appelle les regrets éternels. »

Retrouver ce livre neuf ou d'occasion, sur Comparonet



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.