Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin

Cécile Pellerin - 10.01.2018

Livre - Littérature jeunesse - Humour - Animal


Drôle et fin, le nouvel album de Nicolas Digard, illustré par Christine Roussey (Crotte, 2016), accessible dès trois ans, promet un vif amusement pour les plus jeunes et un moment de réel divertissement pour les parents lecteurs.

Truffé de clins d’œil aux adultes, il permet une double lecture enthousiasmante et un partage évident. Aussi, pas d’hésitation, hâtez-vous de découvrir quelle est la différence entre un manchot et un pingouin. Et bien plus d’ailleurs…
 


 


Pierrot le Manchot ne supporte plus d’être constamment pris pour un pingouin. Il a le sentiment de ne pas exister et agacé par la méconnaissance d’autrui, il décide d’en faire état à la presse, convaincu que la célèbre journaliste Valérie Cachalot sera en mesure de lui donner une identité propre et clairement perceptible par tous.
 

L’article fait grand bruit et offre une résonance étonnante auprès de tous ceux qui ont le sentiment d’être toujours pris pour quelqu’un d’autre. Du dromadaire, à l’otarie, en passant par la chouette, le lièvre, la guêpe ou encore l’alligator, tous saluent l’audace du journal La Faune Libre et gratifient Pierrot pour son initiative.
 

Une reconnaissance inattendue qui dépasse les frontières du pays et entraîne notre manchot jusqu’à New-York, où  la célèbre vedette de télé, Mireille Puma, l’invite à son émission Bas les masques ! Parviendra-t-il réellement à exister pour ce qu’il est, à faire reconnaître sa différence ? Pas si sûr.
 

En tout cas, quel que soit le résultat final, l’enchaînement des événements est très rythmé et les illustrations colorées, joyeuses, pleines de vie et de fantaisie. Spontanées et enfantines, elles attachent sans détours et s’équilibrent avec un texte plutôt léger, souvent dialogué et énergique. Tout va vite et s’agite, explicite et réjouissant. C’est même presque trop court.
 

Qu’à cela ne tienne, ce livre se relit d’office plusieurs fois et c’est tant mieux car de nouvelles subtilités apparaissent et confèrent à l’album un attrait original incontournable. Et à l’avenir, nulle confusion possible entre un manchot et un pingouin !

Nicolas Digard/Christine Roussey - Le manchot qui en avait marre d’être pris pour un pingouin – Nathan-  9782092563991- 10 euros.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Nathan
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782092563991

Le manchot qui en avait marre d'être pris pour un pingouin

de Digard, Nicolas ; Roussey, Christine(Auteur)

Pierrot Manchot en a plein le bec que tout le monde prenne les manchots pour des pingouins, il se sent ignoré, inexistant, transparent... Il va voir la célèbre journaliste Valérie Cachalot et lui fait part de sa colère. Au lendemain de la parution de l'interview dans La Faune Libre, on sonne à la porte de Pierrot Manchot : c'est un dromadaire qu'on prend pour un chameau. Il est suivi d'une otarie qu'on prend pour un phoque, d'une chouette qu'on prend pour un hibou... La révolte gronde chez les animaux ignorés ! Le monde

J'achète ce livre grand format à 11.50 €