Le parrain, au cœur d'un clan d'éléphants

Mimiche - 02.07.2019

Livre - clan elephants namibie - ethologie comportement animal - éléphants observation


DOCUMENT - Au Nord de la Namibie, pas très loin de la frontière angolaise, le Parc National d'Etosha s'étire autour des presque 5.000 km2 du désert de sel (le Pan d'Etosha) que la saison des pluies inonde régulièrement. Là, la faune africaine a encore conservé, avec ou malgré un énorme développement touristique, une importante diversité avec des espèces emblématiques : éléphants, rhinocéros, girafes, oryx, lions, etc., …
 
 
 
Au Nord-Est du Parc (et du Pan), le point d'eau de Mushara a focalisé les visites annuelles de Caitlin O' Connel, une spécialiste mondialement connue et reconnue des éléphants. Année après année, elle est revenue, avec des équipes de scientifiques namibiens ou américains et des étudiants, observer les clans d'éléphants pour étudier leurs comportements, leurs moyens de communication, leurs organisations sociales (et leurs évolutions en fonction de critères externes ou internes), etc., …
 
Le livre que nous propose Actes Sud (en partenariat avec l'ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages) est paru en 2015 aux États-Unis où un vaste succès l'a accompagné tant au sein de la communauté scientifique que dans le grand public.
 
Caitlin O'Connel y raconte ses observations faites au cours de ses missions annuelles de 2005 à 2013 (mais ses expéditions ont commencé bien plus tôt, au tout début des années 1990) en s'intéressant notamment au devenir d'un mastodonte dominant, prénommé Greg, dont l'autorité incontestée semble cependant fluctuer au fil d’événements plus ou moins identifiés (et/ou identifiables) au sein d'un groupe de mâles qu'il domine de sa taille impressionnante (et donc de son âge puisque, selon les informations fournies au fil des pages, ces animaux ne cessent jamais de grandir permettant ainsi une évaluation de leur âge).
 
De prélèvements d'échantillons d'excréments afin de tenter, via des recherches d'ADN, de déterminer les liens familiaux entre les membres d'un même clan, en observation des périodes de musth (le rut des éléphants) et de leur incidence sur le comportement des individus dans le groupe, (notamment l'évolution du taux de testostérone que ces périodes induisent), en passant par l'analyse des « rituels » d'expression des liens de camaraderie entre individus, ou encore en mettant en évidence, via une méthodologie développée avec ses équipes, les communications infra-sonores des individus entre eux même à longue distance, Caitlin O'Connel nous entraîne dans des centaines et des centaines d'heures d'observation et nous fait partager ce sentiment qui peine à pénétrer nos esprits humains :
 

Je les voyais (…) comme des êtres uniques que je connaissais bien, qui appartenaient à cette planète et avaient des droits territoriaux au même titre que nous ». Espérant que ses études « pouvaient d'une manière ou d'une autre les [les éléphants] aider à échapper à un destin qui me paraissant que trop prévisible.

 

C'est un magnifique ensemble de textes qui, année après année, décortiquent la vie de ce clan et la position de Greg à sa tête tout en ne manquant pas de nous faire partager les « agréments » de la vie dans la savane et, en particulier, des rencontres avec des mambas (des serpents terriblement venimeux et susceptibles) ou la proximité de lions ou de hyènes...
 
Je regrette seulement que ces observations s'écoulent un peu comme des notes prises sur le vif (parfois quasi sentimentales à l'égard de ces être auxquels elle n'a pas manqué de donner des noms : Kevin, Beckham, Willlie ou encore Prince Charles !!!...) sans revenir sur les conclusions plus objectives concernant le dépouillement des analyses effectuées sur les échantillons prélevés ou l’analyse des données de communication infra-sonore mise en évidence au cours de ces missions.
 
Mais parce que ces êtres vivants sont un indéniable maillon de la biodiversité sur terre, il faut lire cette histoire qui vous convaincra que ces éléphants sont bien nos concitoyens du monde.
 

Caitlin O’Connel, trad. anglais (US) Marie-Eve Brochu – Le parrain, au cœur d’un clan d’éléphants - Actes Sud – 9782330119737 – 23 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre :
Total pages : 304
Traducteur :
ISBN : 9782330119737

Le parrain ; au coeur d'un clan d'éléphants

de Caitlin O'Connell(Auteur) MARIE-EVE BROCHU(Traducteur)

C'est l'histoire immémoriale de l'ascension puis du déclin d'un seigneur de la savane, l'éléphant. Un récit fait d'amitiés, de loyautés et de trahisons. Un drame shakespearien sous le soleil de Namibie, au coeur du parc national d'Etosha, devant les yeux de Caitlin O'Connell. La chercheuse découvre au fil de ses vingt ans de terrain, que contrairement à ce que l'on pensait depuis longtemps, tous ces mâles, jeunes et vieux, forts ou fluets, grands et petits font société.

J'achète ce livre grand format à 23 €