medias

Le Passé, de Tessa Hadley : une histoire, des familles

Auteur invité - 26.01.2018

Livre - Tessa Hadley roman - passé enfance bonheur - portraits femmes histoire


C’est un livre rare et précieux, dont le charme opère d’abord par touches légères avant de vous emporter avec une puissance insoupçonnée. Le Passé de Tessa Hadley concentre tout ce que l’on aime chez les grandes romancières anglaises, de Jane Austen à Rachel Cusk. 




L’histoire ? On l’a lue mille fois. Trois sœurs et leur frère se retrouvent le temps d’un été dans la maison des grands-parents, repaire idyllique et conservatoire de leurs plus beaux souvenirs d’enfance et d’adolescence. Une histoire plutôt commune, sans doute. Pourtant, Tessa Hadley écrit un livre qui est tout sauf banal. Ses portraits de femme sont inoubliables : Harriet, Alice et Fran, les trois sœurs, forment le cœur magnifique du livre.

Le fil subtil qui se noue et se dénoue entre ces trois femmes donne au Passé une évidente résonance tchékhovienne. 
 

Et puis il y a le monde de l’enfance, que Tessa Hadley dépeint avec une justesse réjouissante. Ivy et Arthur, les jeunes enfants de Fran, sont formidables de vérité. Leurs jeux parfois cruels, leurs secrets, leur lucidité quand il s’agit de percer les contradictions et les fragilités des adultes : tout fait d’eux des acteurs à part entière de ce qui se joue dans la maison de Kington. 
 

Mais là où Tessa Hadley est incomparable, c’est dans sa manière d’aborder le temps qui passe, d’en donner le grain, le velours, l’épaisseur. Le Passé est un livre résolument contemporain, qui regarde sans nostalgie le monde d’hier se dissoudre dans notre aujourd’hui. Les retrouvailles des quatre enfants Crane sont le reflet des doutes de toute une génération. Que reste-t-il des convictions austères sur lesquelles le grand-père, pasteur et poète, a bâti sa vie ?

Comment continuer à faire vivre les idéaux de sa jeunesse quand il devient évident que le monde les a rejetés ? Comment garder serrés les liens de la fratrie quand chacun a pris des chemins différents ? À toutes ces questions, Le Passé se garde bien d’apporter des réponses univoques. Pour chacun de ses personnages, le roman sème des cailloux qui les mèneront, peut-être, vers une nouvelle façon d’être au monde, d’être aux autres. Et c’est bouleversant. 
 

Anouk Delcourt, Point Virgule (Namur) 

 

en partenariat avec le réseau Initiales

Tessa Hadley, trad. Aurélie Tronchet – Le Passé – Editions Christian Bourgois – 9782267030266 –22 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.