Le petit bricoleur, amuse toi bien mais soit prudent - Sauerkids

Pauline - 30.12.2011

Livre


Pourquoi ce livre : Je vous avais déjà parlé du Masse critique de Babelio, grâce auquel j’avais reçu Mine de petits riens sur un lit à baldaquin. Eh bien j’ai renouvelé l’opération avec un masse critique jeunesse et j’ai reçu : Le petit bricoleur, amuse toi bien mais soit prudent.

Résumé : Il s’agit d’un cahier d’activités pour les enfants et adultes. Je ne peux guère vous en dire plus !

Mon avis : La couverture est belle et colorée, la maison d’édition est Ankama et j’aime bien leur travail (le graphisme de wakfu est un plaisir à regarder !) et je m’attendais à un cahier d’expérience au vu du titre. Tout commençait donc plutôt bien. Oui mais voilà, j’ai fait l’erreur d’ouvrir ce livre. Et là immédiatement ca s’est gâté !

D’abord dès l’introduction, que ne peux malheureusement pas vous citer mot pour mot car je ne l’ai pas sous la main mais qui dit à peu près ça : les pères et les grands-pères aiment dire des gros mots et autres pipi caca prout, ils adorent jouer et se salir alors que bien sur les mères ne sont bonnes qu’à empêcher tout ça, à faire la morale, à faire les lessives et à rire quand elles se brulent … J’exagère à peine ! Je ne sais pas si cette introduction est à prendre au premier ou au second degré, mais même au douzième degré je n’ai pas trouvé ça drôle ! Vous le savez, je ne suis pas maman et si j’ai participé à ce masse critique jeunesse c’est uniquement parce que je suis in love de la littérature jeunesse ! Mais alors là… je me dis que la pauvre mère qui a reçu ça, elle qui fait tout son possible pour trouver du temps à s’amuser avec ses enfants, elle avait du refermer ce livre bien vite !

J’ai trouvé un petit extrait sur internet, un extrait qui en dit long et qui reflète tout le contenu de cette introduction : « D’ailleurs, lorsqu’elles [les mamans et les grands-mères] te disent qu’il ne faut pas cracher ou uriner lorsque tu as le vent en face de toi, ça n’est pas pour t’aider, mais c’est pour éviter de s’embêter avec du ménage et du lavage en plus. Tu comprends pourquoi ? Les mères et les grands-mères ne voient pas que c’est drôle et prennent tout au sérieux.” Bref, passons avançons, si le reste du cahier et amusant, on pourra toujours arracher la première page !

Alors j’ai continué, mais ça ne s’est pas arrangé ! Tout d’abord j’ai été vraiment très déçue par les graphismes ! Alors que la couverture est colorée, l’intérieur est totalement noir, tout en ombre, pas vraiment de détail dans le dessin, que du grossier, bref rien de très agréable à regarder. Quant aux activités, ce n’est pas mieux. En effet, excepté quelques activités comme la construction d’un masque d’éléphant ou des jeux d’imagination, tout le reste n’est que vulgarité, pipi et caca, voire plus avec des explosions de cerveau ou de cochons… Bref rien qui ne donne très envie.

Je me suis dit que finalement j’étais peut être vraiment comme ces mamans dont parle l’introduction, une rabat joie qui n’aime pas la saleté, la vulgarité… mais les avis des internautes sur ce livre sont unanimes et finalement je suis peut être normal ! Il faut bien dire que quelques activités abordant ces sujets qui font beaucoup rire les marmots (et leur parents) ne m’auraient pas dérangé. Mais là il s’agit de 80% des 120 pages…. Ca fait beaucoup !

Ma maman voulait me l’emprunter pour sa classe mais elle a vite l’abandonné l’idée !

Bref un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Il est recommandé pour les enfants de 8 à 88 ans mais peut être que finalement, il s’adresse plus aux adultes qui veulent retourner en enfance. Dans tous les cas, lorsque j’aurais des enfants, soyez sûr que je ne leur offrirai pas cet ouvrage !