Le premier défi de Mathieu Hidalf, Christophe Mauri

Clément Solym - 26.12.2011

Livre - Mathieu Hidalf - Roman - Jeunesse


Ce roman est  assez renversant, rempli de bonne humeur, de drôlerie et d'invention. Agréable à lire, rythmé et énergique, il comblera le jeune lecteur avide d'aventures et d'amusement. Construit comme un conte merveilleux au doux parfum légèrement suranné (qui ravira les parents nostalgiques), il possède l'humour et la légèreté en plus. On rit beaucoup dans ce livre finement décalé et burlesque. Il serait dommage de s'en priver.


Mathieu est un jeune garçon de 10 ans, intrépide et malin, que la mauvaise foi habite de toutes parts. Enfermé depuis deux ans dans sa chambre pour une bêtise envers le roi que son père n'a pas digérée (c'est un sous-consul très ambitieux), Mathieu fulmine d'impatience à l'idée de sortir enfin et de pouvoir renouveler une plaisanterie qui gâchera de nouveau l'anniversaire du grand Busier. 


Il met tout en œuvre, au désespoir de son père Rigor, pour que la fête soit un désastre hilarant et, malgré quelques imprévus d'importance (la menace des frères Estaffe et le pacte rompu notamment), il bouleverse, dans la joie, l'ordre bien établi et sème le chaos dans tout  le royaume. De péripéties en pitreries, Mathieu Hidalf étonne et impressionne.


Enfant vraiment pas sage mais vraiment sympathique, il joue de sa séduction envers ses sœurs, Pierre, le bon élève, les Elitiens (compagnie de gardes renommée) ou la sorcière édentée pour parvenir à ses fins et réussit, avec brio, ses exploits les plus farfelus, sans pour autant mettre au second plan son dessein d'intégrer l'école élitienne avant l'âge requis (mais c'est une autre histoire). Car Mathieu Hidalf est un héros, au dessus des lois, désinvolte et libre, volontiers moqueur des règles de vie, des principes établis et rigides. Il s'amuse à ne pas être sérieux du tout et suscite alors, forcément, l'admiration de tous les lecteurs.


L'histoire est réellement captivante, riche en rebondissements et tient en haleine jusqu'au bout. L'écriture est savoureuse, fluide et sans artifice. Un vrai régal de lecture. Les personnages pittoresques (Rigor, les sœurs Juliette, ) ont suffisamment d'envergure pour interpeller immédiatement et durablement le lecteur et les relations qu'ils entretiennent entre eux sont tellement énergiques qu'elles offrent au roman un dynamisme étonnant.


Et puis il y a ce petit côté astucieux qui se joue des codes propres au conte classique, peut être pas immédiat aux yeux du jeune lecteur mais qui séduira le plus grand avec cette impression que décidemment, cette histoire ne nous prend pas pour des incultes ou des ignorants et de ce fait, suscite, davantage encore, un engouement enthousiaste. Et force le respect quand on sait que l'auteur n'a que vingt-deux ans !


Une suite prochaine prévue en janvier 2012 retient, d'ores et déjà, notre adhésion et ce jeune héros facétieux et drôle pourrait bien supplanter le sorcier Harry Potter, moins léger et un peu sinistre quand même ! 

(Destiné à des lecteurs de 10-12 ans mais également et sans réserve à des parents nostalgiques de leurs années « clowns et facéties »).


Retrouvez Le premier défi de Mathieu Hildaf sur Comparonet




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.