Le retour de Mary Poppins, de Pamela Lyndon Travers

Clément Solym - 10.03.2010

Livre - Mary - Poppins - Pamela


Elle avait disparu depuis plus de quarante ans, emportée par le vent d’Ouest cinématographique. Il ne nous restait que sa légende figée dans le sourire de Julie Andrews. Mais elle est de retour. Qui ça, «elle» ? Mais Mary Poppins bien sûr !

Le fait est curieusement méconnu en France, mais le Mary Poppins de 1964 ne fait pas exception aux grands succès de la Walt Disney Company : il est l’adaptation d’un roman. Mieux encore, ce roman a une suite et elle est truculente.

Dans l’ouvrage comme à l’écran, Mary Poppins avait disparu au milieu d’un vol de cerfs-volants. Durant son absence rien ne va plus de nouveau chez les Banks et la panique règne en maître : le moment opportun pour notre nounou préférée de réapparaître.

Fidèle au premier opus, ce retour entraînera une suite ininterrompue d’aventures fantastiques, où, dans le désordre, un nouveau-né converse avec les oiseaux, le soleil est directeur de cirque, le printemps s’installe comme un décor de théâtre, un compotier devient un inquiétant terrain de jeux...

Si on retrouve l’ensemble des personnages familiers, de Bert à l’amiral Boom, en passant par Ellen, on y découvre également John et Barbara, les jumeaux cadets de Jane et Michael occultés par les scénaristes de Disney. Leur place dans l’ouvrage est cependant assez modeste.

Plus délirantes, mais aussi plus crues, les histoires du roman révèlent une Mary Poppins bien plus imparfaite que sa version cinéma. Sa mauvaise foi est parfois davantage extraordinaire que ses aventures (c’est dire), elle est terriblement coquette, vaniteuse et quelque peu lunatique.

Reste que la plume de Pamela Lyndon Travers est véritablement enchanteresse. Chaque morceau de ce livre est un petit bijou de poésie débordant d’imagination et de sensibilité. Pour petits ou grands, le 17 allée des Cerisiers reste un lieu de sublime évasion où même la maison s’inquiète en cas de calme persistant.

Pourquoi aura-t-il fallut attendre 2010 pour une traduction de ce second tome paru à Londres en 1935 (1934 pour le premier), et quid des 4 tomes qui suivent ? Mystère d’édition dont on laissera aux adultes le soin de la résolution. Quant à nous, gens raisonnables, rejoignons plutôt Mary Poppins tourbillonnante entre les étoiles.

Retrouvez Le retour de Mary Poppins, Pamela Lyndon Travers



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.