Le roi des Halles : derrière le masque de velours, la mémoire ou la folie

Auteur invité - 13.08.2019

Livre - Le dernier roi des Halles - Secret du masque de fer - Zimmermann De Borée


ROMAN FRANCOPHONE - Quel est ce gentilhomme d’exception, incarcéré au cours de l’été 1669 dans une geôle de la forteresse de Pignerol, sans jugement ni lettre de cachet ? À part le gouverneur Saint- Mars, son geôlier, personne ne connaît son identité. L’homme est mis au secret derrière un masque de velours noir.
 
« Toute la journée, nous entendîmes les canons » [...] « Nous ne pûmes nous reposer. » Qui utilise ainsi le passé simple ? Sans parler des subjonctifs, passé ou présent !
 
On retrouve dans Le Roi des Halles la belle écriture classique de Jean-François Zimmermann qui utilise à merveille les richesses et les nuances de la langue, sans rien qui ne pèse ni ne pose.
 
Et aujourd’hui encore, le mystère du masque de fer excite l’imagination des romanciers et des cinéastes. Entre un valet détenteur d’un secret d’État et le frère jumeau de Louis XIV, il existe plus d’une dizaine d’interprétations.
 
Dans l’ouvrage de Zimmermann, il s’agit de François Vendôme, duc de Beaufort, petit-fils du roi Henri IV. Le peuple parisien le surnommait le Roi des Halles à cause de sa participation à la Fronde. Officiellement, le duc de Beaufort, Amiral de France, serait mort en héros, à Candie, lors d’une bataille contre les Turcs. Dans le roman, il n’en est rien.

L’homme est mis au secret le plus absolu, dans une forteresse où est déjà emprisonné le surintendant Nicolas Fouquet. Mais quel est son « crime » ? À l’accoutumée, l’ouvrage de Jean-François Zimmermann se base sur des faits réels, et sur une connaissance extrêmement pointue de l’Histoire. Dans sa prison, à l’insu, croit-il, de son geôlier, le duc de Beaufort rédige ses mémoires pour ne pas devenir totalement fou. Lutte intime pour ne pas perdre son identité.
 
Dans sa construction, le roman fonctionne de cette manière : sans cesse, le lecteur passe du point de vue de Saint-Mars aux mémoires secrets de François Vendôme. Le Roi des Halles n’a sans doute pas le même souffle épique que Rendez-vous au Pré-aux-Clercs, le précédent roman de Jean-François Zimmermann.
 
 Le temps de la prison n’est pas celui de l’action. Ici, le plaisir du lecteur est autre. C’est celui du mystère de la nature des êtres. Saint-Mars enlève le masque dans le final. Un dénouement profondément humain.
 
Le secret dévoilé.
 
Hervé Leroy

Jean-François Zimmermann - Le roi des Halles : les mémoires secrets du masque de fer - De Borée - 9782812923395 - 19.90 €

 

   

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : De Boree
Genre :
Total pages : 320
Traducteur :
ISBN : 9782812923395

Le roi des Halles

de Zimmermann, Jean-Francois(Auteur)

François de Vendôme, duc de Beaufort et petit-fils d'Henri IV, croupit dans la geôle froide et humide de la tour d'en- bas de la forteresse de Pignerol. Il a été incarcéré au cours de l'été 1669, sans jugement, sans lettre de cachet et sans motif signifié. Un autre gentilhomme d'exception s'y trouve déjà depuis quatre ans : le surintendant Nicolas Fouquet.Peu de temps après, un troisième personnage les rejoint : le comte de Lauzun. Tous trois ne rêvent que d'évasion.

J'achète ce livre grand format à 19.90 €