Le roi n'a pas sommeil, Cécile Coulon

Clément Solym - 21.03.2012

Livre - Le roi n'a pas somme - Cécile Coulon - Roman


La famille Hogan réside dans une vaste propriété envahie de framboisiers sauvages, peuplée de cerfs et de biches, dans une petite ville rurale des Etats-Unis.


Le père, William, travaille dur la semaine à la ferme familiale, et le week-end auprès des policiers de la ville, pour subvenir aux besoins du ménage, après avoir dilapidé la fortune qu'il avait héritée de son père. Mary, la mère, beauté du village séduite un un soir de bal, passe ses journées à s'occuper de la maison.

 

Quand Thomas, l'enfant tant attendu vient au monde, c'est l'assurance pour la famille d'un héritier à même de reprendre les terres. Le jeune garçon s'avère cependant bien fragile et farouche. Un caractère délicat qui va s'accentuer lors du soudain décès de William, survenu après un banal incident agricole. Surmontant la dure épreuve, la mère et le fils vont s'unir pour reprendre courageusement l'exploitation et poursuivre sa pérennisation.


En grandissant, Thomas a très peu d'amis, à l'exception de Paul, qui ne tardera pas à s'éloigner de lui pour vivre d'autres aventures. Et, malgré l'amour profond qu'il ressent pour sa mère dévouée, le jeune homme peine à trouver un équilibre dans son quotidien. Alternant déceptions affectives et soirées trop arrosées, s'enfermant dans la solitude et le silence, Thomas finit par basculer dans un chaos sans bornes, jusqu'à commettre l'irréparable.


Toute la construction de l'ouvrage repose sur une succession d'actes manqués. La « non relation » avec un père mort trop tôt, l'incompréhension d'une mère face à la marginalisation de son fils, les rapports humains insaisissables avec l'ami d'enfance Paul, l'échec du grand amour avec la jolie Dona. Une série de malédictions.


Le style de Cécile Coulon est authentique et direct. Elle n'use pas de fioritures pour garnir son texte, rendu puissant grâce à un sentiment constant d'aliénation, qui mêle fascination et répulsion. 


A seulement 21 ans, cette jeune écrivaine s'impose avec brio sur la scène française des jeunes auteurs bourrés de talent. Avec Le roi n'a pas sommeil, son troisième roman, déjà, elle continue de renouveler une littérature qui a parfois tendance à se reposer sur ses auteurs clés.