Le terroriste joyeux : “La vie est une chose trop importante pour être prise au sérieux”

Auteur invité - 17.09.2019

Livre - Terroriste joyeux - Zink Agullo - rentree litteraire 2019


ROMAN ÉTRANGER - Une littérature autant ubuesque que subversive. Peut-on imaginer pareil dialogue ? Une confrontation en forme de véritable cocktail d’ironie, d’absurde, d’intelligence et même d'une justesse machiavélique dans les propos de ce terroriste haut en couleurs et de son interrogateur appliqué, zélé mais qui très vite laisse apparaître les premières fêlures. Telles sont les promesses de Rui Zink, qui signe Le terroriste joyeux aux éditions Agullo.
 
 

Le Terroriste joyeux : Un dialogue. Deux personnages : un présumé terroriste face au policier qui l'interroge. Le premier est cueilli à la frontière, à sa descente de l'avion, transportant des explosifs. Sa défense : il n'a fait que les transporter pour son cousin, en échange d'un peu d'argent. Les autorités n'avaient qu'à lui demander de remplir préalablement un formulaire !

 
Car il faut avoir une patience de moine shaolin pour supporter les syllogismes et logiques farfelues de ce terroriste revendiqué au comportement très … « citoyen ». 

Texte jubilatoire et en même temps inquiétant. La littérature interroge, fouille, et dans ce dialogue loufoque mais terriblement sensé nous plonge dans une sorte de quatrième dimension. Or cette dimension est tout sauf paranormale : l'ère à laquelle nous vivons est dénuée de bon sens, d'humanité et nous propose un prisme de choix très étriqué ; le terrorisme comme outil de communication est le viatique utilisé par ce drôle de terroriste plein de malice.
 
La discussion devient donc insensée, sens dessus dessous, jusqu’à nous dévoiler les méandres de l’absurdité : celle du monde qui est, celle du monde qui vient. La joute verbale entre les deux personnages devient polémique verbale et sémantique, maniant le désordre géopolitique pour mieux nous éclairer sur l’état de ce monde complètement aberrant, inconséquent et même (j’ose le qualificatif) grand-guignolesque .
 
Le terroriste joyeux est un texte aussi drôle que dérangeant, aussi ubuesque qu’intelligent, et nous redonne goût à la salvatrice expérience subversive.

Il s’agissait de dire l’innommable. Mais sous quel angle sans tomber dans un énième essai? Et bien vous tenez entre vos mains le texte idéal, parce qu’il nous éloigne de l’absurdisme c’est-à-dire du pessimisme.

Et, comme Rui Zink, citons Oscar Wilde : « La vie est une chose trop importante pour être prise au sérieux ».

 
Rui Zink, trad. portugais Maïra Muchnik – Le terroriste joyeux, suivi de Le virus de l’écriture – Editions Agullo – 9791095718604 – 14.90 €

Dossier - Rentrée littéraire : romans auteurs, prix 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Agullo
Genre : littérature...
Total pages : 112
Traducteur :
ISBN : 9791095718604

Le terroriste joyeux ; le virus de l'écriture

de Rui Zink

Le Terroriste joyeux.Un dialogue. Deux personnages : un présumé terroriste face au policier qui l'interroge. Le premier est cueilli à la frontière, à sa descente de l'avion, transportant des explosifs. Sa défense : il n'a fait que les transporter pour son cousin, en échange d'un peu d'argent. Les autorités n'avaient qu'à lui demander de remplir préalablement un formulaire ! Le ton est donné. Au fil de l'interrogatoire, le doute s'installe, un glissement insidieux se produit, les rôles se défont : il n'y a plus un terroriste et un policier, mais simplement deux hommes. Et dans un système qui prône la suspicion, la méfiance et la haine de l'autre, le sort de ces hommes n'est peutêtre pas si différent...Le Virus de l'écriture.

J'achète ce livre grand format à 14.90 €