Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le verger de marbre : western tragique sur la Gasping river

Cécile Pellerin - 21.11.2016

Livre - Littérature américaine - famille - Kentucky


Le Kentucky rural, celui des robiniers épineux, des érables et des chênes rouges d'Amérique, des collines boueuses et de la rivière brunâtre et vaseuse, des champs de soja flétris par le soleil, des granges en ruines, des hangars délabrés et des mobile-homes, des potagers où le maïs, les haricots et la canne à sucre poussent en longs sillons verts, celui encore des dancings miteux, de la chaleur poisseuse du sud, des oiseaux qui hurlent dans les arbres ; colore chaque page de ce roman noir, aspire le lecteur, sans possibilité de détours, carrément dominé. Superbement impressionné.

 

 

Immergé dans une ambiance ténébreuse et glauque, placé aux premières loges d'une tragédie humaine implacable et suffocante, saisi d'effroi, malmené par la tension qui enfle, il ne peut (il ne veut) pourtant, d'aucune façon, renoncer à sa lecture. A la fois fasciné et envoûté.

 

Exaltée par des descriptions inouïes, des personnages inoubliables, une unité de temps très resserrée (quelques jours), un rythme intense, une écriture littéraire, précise et fluide, hyper réjouissante (merci au traducteur !), l'histoire n'a de cesse d'éblouir. Crépusculaire et glaçante. Apocalyptique.

 

Une vraie réussite !

 

 

 

Alors qu'il remplace son père Clem sur le ferry qui relie les berges de la rivière, Beam Sheetmire, adolescent de 17 ans, tue accidentellement un homme qui tentait de lui dérober sa caisse. Faire disparaître le corps avec l'aide de son père ne suffit pas. La victime est le fils d'un truand violent, Loat Duncan.

 

"Un voyageur à la dérive"

 

 

Aussi, pour échapper à la mort et au règlement de compte inéluctable, le jeune garçon fuit. Son absence trahit sa culpabilité et commence alors une chasse à l'homme brutale (et sans échappatoire) au cœur d'une Amérique rurale et rustre, où l'ordre et la loi, administrés par le shérif Elvis Dunne ne sont plus souverains. "Un homme de petite taille avec les mains propres. A la cinquantaine, son visage avait acquis l'aspect rainuré et vaguement éraflé des vieux meubles."

 

Une échappée vers l'enfer déroutante, marquée par la fatalité, engagée dans une nature foisonnante et hostile mais sublime où le jeune homme rencontre des personnages délabrés, rongés par le mal, la fureur et la folie, tantôt estropié, tantôt sorcier des bois, proxénète ou trafiquant, torve ou inquiétant, instable et cruel ; tous effrayants.

 

Une ambiance sordide et inquiétante, peuplée de colères et de morts violentes dans laquelle Beam semble presque inoffensif (fragilisé notamment par une narcolepsie), davantage condamné à expier les fautes commises par ses parents, et dont l'histoire trouble d'ailleurs, se révèle au fur et à mesure qu'il  se découvre lui-même. "Il sentait  dans son sang la morsure de quelque chose d'ancestral et féroce".

 

Absolument désespéré, ce livre âpre et rugueux est d'une puissance redoutable, car, malgré la puanteur et la crasse des personnages et des lieux, redoutablement expressives, imprégnées dans la plupart des pages avec férocité, irrespirables même par moments, il est impossible à lâcher, pétrifie autant qu'il agite. Juste magistral.

 

traduction Anatole Pons


Pour approfondir

Editeur : Gallmeister
Genre :
Total pages : 272
Traducteur : anatole pons
ISBN : 9782351781159

Le Verger de marbre

de Alex Taylor

En plein Kentucky rural, la Gasping River déploie son cours au milieu des falaises de calcaire et des collines couvertes de champs de maïs et de soja. Un soir où il remplace son père, qui conduit le ferry parcourant la rivière dans les deux sens, le jeune Beam Sheetmire tue un passager qui tente de le dévaliser. Mais sa victime est le fils de Loat Duncan, puissant homme d’affaires local et assassin sans pitié. Toujours accompagné de ses chiens menaçants, Loat est lui-même porteur d’un lourd secret concernant le passé de Beam. Aidé par son père, le jeune homme prend la fuite, tandis que Loat et Elvis, le shérif, se lancent à ses trousses. Le Verger de marbre est un thriller littéraire à la prose incandescente dans la veine des grands textes sudistes de Cormac McCarthy ou Daniel Woodrell. Ce premier roman hypnotique est une inoubliable descente au cœur des ténèbres.

J'achète ce livre grand format à 20 €

J'achète ce livre numérique à 13.99 €