Les animaux d'amour, Fournel, Cueco

Clément Solym - 21.02.2008

Livre - Animaux - amour - Fournel


Entre le rat fol et l’éléphant fanlatulipe, il avait un choix immense, Paul FOURNEL, pour nous promener dans un bestiaire étonnant où ses mots glissent, tout empreints d’une douce poésie.

À mi-chemin d’un livre de poèmes et d’un recueil de comptines pour enfants (toutes ne sont cependant pas à mettre entre toutes les oreilles), il nous dresse quelques portraits dans lesquels transpire son plaisir de jouer avec les mots.

Certes, il aurait aussi pu disserter sur le têtard aux pommes ou encore la raie glisse, mais il n’a pas fait ces choix. Ne le regrettons pas, à mon avis, il en a gardé un peu sous la pédale pour une prochaine fois.

Paul hisse
Son art
Dans les cous lisses
Mais pas au hasard

De son côté, Henri CUECO assure une illustration souvent naïve, parfois bien sentie, qui accompagne les textes sans les dénaturer.

C’est certainement sa touche qui donne à cet ouvrage la dimension d’un livre pour enfants.

Henri coche
À chaque page
D’un trait croche
Une image.

Il me paraît cependant être resté un cran en dessous de son partenaire.

Cela n’enlève rien à tout le plaisir simple et sans fard de ces petites stances qui donnent l’envie de les réciter à la cantonade ou de les chuchoter dans le creux d’une petite oreille !