Les dits de Till. Mémorable Geste d'Eulenspiegel ou Miroir d'un Gueux

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 09.12.2013

De la conquête des Amériques nous croyions tout savoir. Mais erreur n'est pas compte et d'opiniâtres chercheurs s'attèlent heureusement à fouiner les monceaux d'archives empoussiérées ; les découvertes qu'ils font parfois repoussent borne à borne les frontières de nos connaissances d'événements cruciaux, et celle-ci n'est pas de petit pied.

 

La flottille qui prit le large pour le premier voyage de Christophe Colomb comptait non pas trois mais quatre vaisseaux ! Un anthropologue, Worr Berstein qui pour l'occasion s'est coiffé de la toque d'historien, vient de révéler l'existence d'un navire oublié dans le sillage de la Santa María, la Pinta et la Niña.

 

Certes cette découverte ne provoquera pas une révolution copernicienne, mais de certitude elle ébranlera le Landerneau des historiens. Le document, quelque mille feuillets dénichés sous les combles des Archives générales des Indes à Séville, est d'autant plus remarquable qu'il est de la plume d'un personnage que l'on croyait jusqu'ici imaginaire.

 

Car, outre la révélation de La Corte del rey Petó, (l'ignoré quatrième navire) d'une pierre Worr Berstein fait deux coups en rayant de la liste des littéraires incertitudes l'existence charnelle de Till Eulenspiegel, l'auteur de l'extraordinaire autobiographie !

 

 

Celui dont il était acquis qu'il n'était qu'une légende, et injustement relégué au rang de vulgaire bouffon, celui dont le plus haut fait cependant est ce legs splendide, jubilatoire, francisé en lettres d'or : l'adjectif espiègle ! celui-là a donc bel et bien existé et nous a laissé, du moins pour cette tranche de sa vie, le précis de ses faits et gestes. Succession de récits récréatifs, voire poétiques, tableaux sincères et émouvants, l'œil humaniste d'Eulenspiegel nous dévoile la conquête concrètement des Indes que trop souvent les livres d'histoire relatent froidement.

 

Il avait été étudiant, nous conte-il, avant d'être condamné pour bagatelle aux galères jusqu'à Séville où il s'embarqua mal gré bon gré sur La Corte del rey Petó, le quatrième rafiot affrété par l'évêque de la place afin d'offrir une seconde chance à de jeunes proscrits, pour le plupart membres de la voyouterie sévillane.

 

De là, il participa à la conquête des Nouvelles Indes en compagnie de Christophe Colomb, entre autres déveines ponctuées de famines fut captif des cannibales, plus tard quêteur illusionné de l'El Dorado, et in extremis sut se dérober d'une inconvenante lutte corps à corps exigée d'une redoutable Amazone.

 

Ce récit de première main corrobore ce que nous connaissons de l'exploration des Amériques, à la fois que Till Eulenspiegel s'affiche tel que nous nous le figurions : fripon, griveleur, pleutre et menteur ; mais il se montre également magnifique conteur qui redonne gaieté aux fables devenues mornes, ravigote des paraboles démodées et désosse de vénérables mythes ; sans vergogne il détourne les évènements, comme les gestes des personnages de légende ou de chair qu'il croise (Bartolomé de Las Casas, Ahasvérus, Caragueuze, François Villon, parmi d'autres), et nous dévoile quelques traits éminents dissimulés des historiographes.

 

Témoignage ébouriffant de l'ère nouvelle qui s'ébauche alors, entre ris et sourires, il nous découvre ces heures sombres où les conquistadores ajustent, cadrent et équarrissent mieux que Procuste, où le verbe et l'œuvre sont tête-bêche, l'occasion perdue avec la raison, où l'apparence vaut quintessentielle différence. Temps heureusement révolus où les frères humains s'avisaient suspicieux....

 

 

Mais comment La Corte del rey Petó, (vaisseau dont l'existence ne devait pas être tout à fait inconnue des lettrés de l'époque puisque Rabelais en fit une expression proverbiale : la cour du roi Pétaud), a-t-elle pu être oublié de la grande histoire ? La réponse s'égrène un fil du texte, ratifiant ce que du reste nous savions : la Couronne espagnole souhaitait les nouvelles colonies exemptes de scories sociales et pures de catholicité ; vaille que vaille cette sélection se pratiqua par la suite, avant d'être définitivement abandonné devant l'indocilité de la nature huma

ine.

 

Mais pour ce premier voyage l'Église imposa le sauvetage éventuel de quelques âmes de vauriens, parmi lesquels Till Eulenspiegel, en les envoyant à vauvert ; l'amiral Christophe Colomb accepta le surcroît de sa flotte, « au prix de la discrétion historique » consignèrent les parties. La Corte del rey Petó jamais ne figurera dans les livres d'histoire.

 

 

 

 

« Je me suis borné, se confie Worr Berstein, à traduire dans un français plaisant l'autographe d'Eulenspiegel qui est écrit dans un mélange de langue d'oïl, de brabançon et d'espagnol. Mais mon travail s'arrête là car ce texte, ce trésor devrai-je dire, est celui d'un observateur pertinent et érudit. Reste qu'il confirme ce que nous savions de lui, surtout en ce qui concerne son caractère picaresque. Mais il n'était pas, loin s'en faut, seulement le turlupin que nous a légué sa légende. Comment ce manuscrit s'est-il retrouvé dans les Archives des Indes ? Pourquoi Till Eulenspiegel ne publia-t-il pas son extraordinaire aventure ? Cela reste un mystère et sans doute jamais nous n'aurons de réponse. Mais qu'importe, puisque nous avons son fabuleux témoignage.»

 

L'Histoire corrigée est à lire dans Les dits de Till. Mémorable Geste d'Eulenspiegel ou Miroir d'un Gueux, de Worr Berstein, aux éditions Robert-Weis.

 

Dans la pléthore des publications les livres littéraires sont trop rares pour ne pas en souligner les exceptions ; celle-ci, par-delà ses révélations historiques, en est une, et de taille.

 

Merci à Berthoud Delamotte.

L'équipe des spécialistes de la propriété intellectuelle du CSPLA reste la même

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 21.08.2017

Dans un arrêté du 9 août 2017, le ministère de la Culture met à jour la liste des personnalités qualifiées du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA), instance consultative indépendante chargée de conseiller le ministère dans sa politique en matière de propriété intellectuelle. Aucun changement à signaler, si ce n'est le départ de Laurence Franceschini. (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Quelques semaines après la reconduction d'Anne-Élisabeth Crédeville au poste de vice-présidente, le CSPLA connaît un nouvel arrêté sans trop de...

Australie : modifiée, la loi sur le Copyright fait exploser les ressources numériques

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 18.08.2017

Survenue en 2016, la modification de la loi sur le Copyright en Australie a eu des effets pour le moins inattendus. C’est en effet par un message de la National Library of Australia que l’on en mesure la portée. Suite aux changements apportés, l’établissement national a constaté une expansion exponentielle de son catalogue d’ebooks. Ryan Wick, CC BY 2.0     La NLA est désormais habilitée à collecter les parutions électroniques, en vertu des dispositions liées au dépôt légal, que la loi sur le Copyright encadrait jusqu’alors. « En conséquence, les...

Avec la Foire de Francfort, les éditeurs chinois s’ouvrent au monde

  • Partager sur Twitter

Bouder Robin - 14.08.2017

Le groupe China South Publishing & Media Group (CNS) vient d’acquérir une part minoritaire dans la plateforme de droits internationaux IPR License. Un investissement qui promet de beaux jours au groupe d’édition, qui permet ce faisant à la Chine et à ses éditeurs de rattraper leur retard sur le reste du monde sur le marché de l'achat/vente de licences.   Daderot (Public Domain)     Ces 10 dernières années, CNS, plus grand éditeur du pays, a tâché de mener la transition du papier au numérique dans le monde de l’édition chinoise. Ce nouveau contrat...

Charles Dickens ou l'apostrophe qui coûte 1200 £ au contribuable

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 11.08.2017

Dans la série « effort de moralisation de la vie politique », un conseil municipal irlandais vient de faire fort. Au cours du moins de juillet, une série d’événements autour de Charles Dickens était prévue. Mais une apostrophe a suspendu les festivités... et contraint l’administration à passer à la caisse.      Une grande et belle affiche réalisée pour l’occasion annonçant le programme autour du livre Great Expectations (Les Grandes Espérances) alertait toute la population d’Armagh, Banbridge et Craigavon – villes d’Irlande du...

Disney s'émancipe de Netflix, avec Marvel dans ses bagages

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 09.08.2017

La multinationale Disney a annoncé la reprise de son indépendance vis-à-vis de la plateforme de streaming Netflix, avec l'intention de proposer prochainement sa propre plateforme pour les films Disney. Si la collaboration entre Disney et Netflix se poursuit jusqu'à la fin de l'année 2019, a priori, cela signifie aussi, à terme, le départ des contenus Star Wars et Marvel. (Brian Cantoni, CC BY 2.0)   Le streaming, ce sera désormais en famille chez Disney : après le retrait des films Pixar de la plateforme, qui met fin à une année d'exclusivité auprès de Netflix,...

Loups-garous et fin du monde : Neil Gaiman revient en comics

  • Partager sur Twitter

Bouder Robin - 09.08.2017

Avec son auteur de fantasy fétiche, Dark Horse Comics tient le bon filon. Après avoir publié plusieurs comics tirés d'histoires de Neil Gaiman, l'éditeur remet ça avec une édition collector de Only the End of the World Again. Au programme : fin du monde, loups-garous, de l'aventure et du loufoque.   Only the End of the World Again, adapté de Neil Gaiman par P. Craig Russell et Troy Nixey, Dark Horse Comics   Une histoire fantastique sur fond d'apocalypse... Pas de doute, c'est bien du Neil Gaiman. L'un des auteurs de fantasy les plus cotés du moment, dont le...

Anne-Élisabeth Crédeville reste vice-présidente du CSPLA

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 09.08.2017

Pas de changement : Anne-Élisabeth Crédeville, conseiller à la Cour de cassation, membre de l'Hadopi, reste vice-présidente du Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique, annonce un arrêté publié au JORF n°0185 du 9 août 2017. Elle occupe ce poste depuis 2010. (photo d'illustration, CC BY SA 2.0) L'arrêté daté du 1er août dernier précise :   Par arrêté de la garde des sceaux, ministre de la justice, et de la ministre de la culture en date du 1er août 2017, Mme Crédeville (Anne-Elisabeth), conseiller honoraire à la Cour de...

Le manga Minuscule, de Takuto Kashiki, adapté en anime

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 07.08.2017

La maison d'édition Kadokawa, dont la filiale Enterbrain publie la version originale du manga Minuscule de Takuto Kashiki, a annoncé l'adaptation du titre en anime. Publiés entre 2013 et 2017 au Japon, les 5 volumes de Minuscule sont publiés par les éditions Komikku en France.       D'après Adala News, qui rapporte l'information, Hakumei to Mikochi, le titre original de Minuscule, sera adapté en anime par le studio Lerche (Classroom of the Elite, Assassination Classroom, Magical Girl Raising Project). Aucune autre information n'a été communiquée par...

Deux journées d'étude pour penser les bibliothécaires de demain

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 07.08.2017

Le Comité français international bibliothèques et documentation (CFIBD) et le groupe Nouveaux professionnels de l’IFLA, la Fédération internationale des associations et institutions de bibliothèques, organisent deux journées d'étude, les 11 et 12 janvier 2018, à Paris et Lyon, pour mener une réflexion sur l'avenir du métier de bibliothécaire. (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)   Cet événement s'adresse particulièrement aux nouveaux bibliothécaires, qui viennent tout juste de faire leur entrée dans le métier : l'objectif de ces deux...

Sécurité : les aéroports américains, des rayons X à la crise de zèle

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 04.08.2017

La très sérieuse et scrupuleuse TSA, pour Transportation Security Administration, vient de clarifier les règles de sécurité. Si vous vous apprêtez à partir par voie aérienne, alors cela peut s’avérer utile. Pour les bagages à main, tout ce qui relève de l’électronique devra être sorti et passé aux rayons X...     « Pour assurer la sécurité des passages, les compagnies aériennes et les aéroports du pays, la TSA met en œuvre de nouvelles procédures de surveillance, plus rigoureuse, pour les appareils portables », explique...