Les Fragiles : la confusion des sentiments adolescents

Cécile Pellerin - 18.05.2016

Livre - Littérature jeunesse - adolescence - désenchantement


Ce livre à destination des adolescents est un choc, sans doute par sa noirceur, par son réalisme sans fard, son ambiance tragique et l'impuissance sous-jacente (et violente) à pouvoir inverser le cours de cette histoire désespérée et intimement douloureuse.

 

Intelligent et subtil, sans concession, il rend compte d'une souffrance adolescente complexe, en se gardant de tout jugement hâtif, évite avec habileté le mélodrame et les clichés. Ni héroïque, ni complaisant, parfois crû et brutal, éprouvant aussi mais nécessaire, très crédible et nuancé, il interpelle, interroge, bouleverse aussi.

 

Ne passez pas à côté. Lisez-le, faîtes-le lire et surtout, échangez ensuite. Libérez-vous de son emprise troublante.

 

 

Une histoire rythmée et toute en tensions, fluide et assez limpide, consolidée dans sa narration par des interférences temporelles astucieuses, capable de saisir avec justesse et naturel la confusion et la complexité des sentiments de "cet âge entre deux âges".

 

Drew vit dans un milieu populaire, mal compris et maladroitement aimé par un père rustre et impulsif et une mère "devenue mère trop tôt".  "Des parents qui vivent sur deux lignes parallèles". Sensible et solitaire, vite rejeté à l'école, il se construit sans repères ni modèles. Déconsidéré, il se réfugie dans la musique et les jeux vidéo ("son deuxième monde, un endroit où il se sent bien"), les films porno, exprime son mal-être à travers des mutilations.

 

La rencontre avec Sky, jeune fille hypersensible et solaire, oriente un peu sa vie, atténue son désespoir, le confronte à lui-même et à sa mésestime, le fragilise davantage. Lui donne des ailes mais l'empêche de s'envoler. Cruelle, intense, apaisante et destructrice à la fois.

 

"Il tape, tape. Il voudrait ne plus avoir une seule pensée, que son cerveau devienne liquide et sorte par ses oreilles."

 

A travers cette relation hypersensible de deux jeunes adolescents éperdus, se dessinent une société inadaptée et violente, des relations familiales difficiles, l'impossibilité de communiquer, l'enfance maltraitée, les violences conjugales, le système scolaire défaillant, le racisme ordinaire, le rapport au corps, les conduites addictives et borderline… et au final, si peu d'appels d'air (la lecture, l'écriture, une grand-mère attentive, un entraîneur sportif, un camarade de classe, tous plutôt discrets) pour parvenir à construire une vie adaptée socialement, épanouie et moins tourmentée.

 

Lucide, le roman est au plus près du cheminement intérieur et sinueux de Drew, n'omet ni les difficultés ni les tentatives échouées, mais n'exclut pas non plus les rencontres salvatrices, les espoirs furtifs.

 

Il exprime à quel point l'équilibre d'une vie reste fragile, jamais définitif, long à construire, toujours lié aux autres


Pour approfondir

Editeur : Sarbacane
Genre : litterature...
Total pages : 197
Traducteur :
ISBN : 9782848658629

Les fragiles

de Cécile Roumiguière (Auteur)

Drew a dix-sept ans, on est grand à dix-sept ans. On a eu le temps d'apprendre à savoir qui on est. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. A la sortie d'un match de hand, au volant de sa camionnette, son père a renversé Ernest, le gardien du stade, et s'est enfui sans le secourir. Il n'allait pas s'arrêter pour un sale nègre...

J'achète ce livre grand format à 15.50 €