Les Loups d'Uriam : chronique hérétique d’une fantasy poétique

Bouder Robin - 31.10.2017

Livre - chroniques hérétiques - roman fantasy - leha éditions


Après le coup de cœur qu’avait été L’Éveil des Chimères d’Éric Amon cet été, Leha Éditions continue sur sa (bonne) lancée en proposant un roman qui saura ravir à la fois les amateurs de fantasy classique et ceux qui, lassés de voir se battre des elfes et des nains, préféreraient lire de la nouveauté. Une chose est sûre, ce premier tome du diptyque des Chroniques hérétiques ne ressemble à rien de connu.


 

Un enfant de bois, un loup bavard dont la Mort ne veut pas, une flamme à préserver à tout prix… Les Loups d’Uriam diront peut-être quelque chose à certains. Et pour cause : une première version du roman était parue en 2010 chez Black Book Editions. Une aubaine que cette réédition chez Leha puisqu’il serait dommage de passer à côté de la plume de Philippe Tessier, qui nous livre là un récit aux allures de conte, ode poétique à la fantasy merveilleuse.

La trame des Loups d’Uriam est pourtant classique : un héros, aidé de ses compagnons, devra se lancer dans un long voyage afin d’accomplir sa destinée, avec pour enjeu le sort du monde. Oui mais voilà, le héros en question n’est pas exactement comme tout le monde : il s’agit d’un pantin doué de vie, sorte de Pinocchio lancé sans préparation dans la grande aventure qui sera la sienne, avec des interrogations plein la tête. Qui est-il ? Quel est son rôle dans la grande guerre qui se prépare ? Est-il réellement plus qu'une simple marionnette ?

De manière générale, le point fort des Chroniques hérétiques réside dans ses drôles de personnages, qui forment une troupe des plus originales et charismatiques : Tire-d’Aile le pantin rencontrera ainsi une araignée de cristal, un loup qui parle, une fée qui fait des rimes, une mystérieuse jeune femme qui se fond avec les ombres ou encore l'esprit d'un mort mégalo.

Autant de héros qui empruntent à des éléments de différentes mythologies, puisque les pégases et les sylphides côtoient des loups humains, des sorcières et même la Mort. L’on pourra regretter cependant leur caractère quelque peu caricatural, et la frontière un peu trop prononcée entre les bons et les mauvais, bien que certains personnages sortent un peu de ce carcan.

Et l’improbable groupe d’évoluer dans des lieux tout aussi fantastiques qu’eux : dans l’univers imaginé par Philippe Tessier, l’on marche sur les nuages, la Terre est plate et le Phénix renaît chaque jour de ses cendres pour allumer le soleil. Des images fortes qui donnent lieu à des scènes contemplatives et pleines de poésie, un régal pour l’imagination.
 

L'Éveil des Chimères,
voyage entre légendes et magie


Le lecteur pourra se trouver confus en revanche sur les lieux visités par nos héros, et il est presque dommage de ne pas avoir une carte pour pouvoir mieux suivre leur périple. De même, si Tessier distille les informations sur son univers ici et là, le roman souffre tout de même d'un certain manque de détails quant à quelques personnages, peuples ou cités rencontrés. Cela n'enlève rien à la magie de ce monde bien singulier, mais le lecteur pourra par moments se sentir frustré de ne pas en apprendre plus sur tel protagoniste dont l'apparition aura été trop brève.

Béatrice Duval : “L’Imaginaire, en littérature,
c’est presque une incongruité”


Reste le plaisir de rêver devant quelques scènes pleines de poésie, de voir interagir les personnages et se dénouer les fils de l’intrigue au fil des pages. Intrigue qui se termine en queue de poisson, mais courage : seuls quelques petits mois de patience seront nécessaires, le tome 2 devant sortir début 2018. Leha Éditions semble en tout cas avoir trouvé la recette pour nous surprendre toujours plus, et on a hâte de découvrir ce que nous réserve la toute jeune maison pour la suite de son programme…
 

[Extraits] Les chroniques hérétiques T.1 ;
les loups d'Uriam de Philippe Tessier


Philippe Tessier - Les Chroniques hérétiques, T1 : Les Loups d'Uriam - Leha Éditions - 9791097270018 - 19 €
 

Octobre, mois de l'Imaginaire, la littérature de demain