Les meilleures citations déprimantes pour bien commencer la journée : anthologie

Cécile Pellerin - 11.12.2014

Livre - humour - langue française - citations


Une nouvelle collection de poche chez Gallimard : Folio entre guillemets. Elle est disponible en librairie depuis le 06 novembre. Sensible aux mots, riche en citations, entre dictionnaire et recueil de jeux, de divertissement, illustrée d'une façon originale. Reconnaissable à sa maquette spécifique et esthétique, couverture gaufrée, papier d'impression épais, d'un prix ne dépassant pas 8 euros, elle pourrait bien répondre aux lecteurs friands d'anthologies ou en quête de livre (pas chers) à offrir à l'approche des fêtes de fin d'année. Une dizaine de titres est prévue chaque année. Trois sont désormais disponibles.

 

Si jouer avec la littérature vous enchante, si vous aimez impressionner vos proches par des citations inédites, êtes encore à la recherche de la phrase qui saura vous définir ; ces petits livres devraient vous satisfaire. Sinon, il est fort probable que vous les oublierez vite sur une étagère (mais chics, ils auront fière allure). En tout cas, pour ne pas risquer la lassitude ou l'écœurement, papillonnez à l'intérieur, soyez libre de sauter des pages, d'aller à rebours.

 

Ce présent ouvrage, douce moquerie envers les livres de bien-être, de pensée positive ou de développement personnel garantit pourtant le même résultat au final : se sentir bien, optimiste et épanoui. Sur une idée de David Foenkinos (suite à la lecture de « je vais mieux »), les deux auteurs, Eve et Pascal Collin persuadent le lecteur qu'une phrase bien noire au réveil, triste et éprouvante ne peut, qu'après lecture, orienter positivement la journée. En ces temps moroses, plombés par la crise et les désillusions, la littérature sait toujours aussi bien rendre compte du désarroi, de la tristesse ou de la souffrance, mais alors sublimés, ils deviennent presque consolation et apaisement pour le lecteur. « La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste » (Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer)

 

Deux autres titres paraissent simultanément :

 

A retrouver en librairie

 

Les cheveux-vapeur du coiffeur revisite un ensemble de mots avec des écrivains. De l'asperge de Proust (« qui joue, comme une féérie de Shakespeare, à changer mon pot de chambre en un vase de parfum ») au café de Balzac (« conseillé seulement “aux hommes d'une excessive vigueur, à cheveux noirs et durs, à peau mélangée d'ocre et de vermillon… ”), du coiffeur d'Aragon, au croque-mort de Zola, de la maison de Duras (« pour y mettre les enfants et les hommes, pour y contenir leur égarement, les distraire de cette humeur d'aventure, de fuite qui est la leur depuis le commencement des âges »), du tabac chez Molière (« la passion des honnêtes gens et qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre »), autant de mots quotidiens valorisés sous la plume de grands auteurs, mis en poésie, teintés d'humour que le lecteur appréciera de (re) découvrir à travers quelques morceaux choisis.


 

Qui sèche ? Livre jeu de culture générale Classés par thèmes (alimentation, voyage, Paris, maladie, rois de France, sport, etc.) une série de questions relatives à la littérature, à un écrivain. Parfois alambiquées, drôles, pas toujours évidentes ou au contraire élémentaires, pas forcément représentatives non plus de l'idée que l'on se peut de se faire de la culture générale, elles amusent autant qu'elles agacent !

 

Saurez-vous dire quelle est la boisson favorite de James Bond, quel oiseau chante le soir pour Roméo et Juliette, quelle est l'origine du mot bachi-bouzouk, la signification de poliorcétique chez Laurence Sterne, comment mourut Marie Stuart… Alors ? Jouez donc !