Les mystérieux autoportraits de Jean Cocteau

Victor De Sepausy - 21.11.2016

Livre - mystère autoportraits - Jean Cocteau - cinéaste dramaturge poète


On connaît souvent Jean Cocteau cinéaste, dramaturge ou encore poète mais on passe souvent à côté de ses talents de dessinateur. Pourtant, l’artiste aux multiples facettes a laissé de très nombreux dessins dont une série d’autoportraits accompagnés de textes poétiques. Cette œuvre peu connue réalisée en 1924 porte en titre : Le Mystère de Jean l'oiseleur. Jusque-là difficile à trouver, elle vient d’être rééditée en fac-similé dans un très bel écrin bleu nuit aux éditions des Saints Pères.

 

 

 

Cette maison s’est spécialisée dans la publication de manuscrits en fac-similé dans de grands formats (25 X 35 cm, 160 pages, 2 kg, 149 €) avec une grande attention portée aux détails. L’ensemble constitue toujours un très beau livre et cette nouvelle réalisation, après Notre-Dame de Paris et Madame Bovary ou encore Les Fleurs du mal, vient enrichir une collection d’ouvrages magnifiques.

 

Né en 1889, Jean Cocteau se fait rapidement une place dans les cercles artistiques bohèmes des années 1910 grâce à la publication de ses premiers recueils de poèmes. Côtoyant Pablo Picasso, Erik Satie, André Gide, il s’attache à Raymond Radiguet en 1918 et soutient sa carrière débutante en l’aidant à publier Le Diable au corps. Mais sa mort brutale du jeune homme en 1923 laisse Cocteau en proie au désespoir.

 

Se laissant aller à la consommation d’opium, le poète trouve refuge près de Nice, à l'hôtel Welcome à Villefranche-sur-mer. C’est là qu’il compose une série de trente autoportraits en se regardant dans le miroir de sa chambre d’hôtel. Chaque dessin est accompagné de courts textes poétiques traduisant son pessimisme du moment.

 

Cette œuvre est ensuite publiée en 1925 de manière confidentielle avec un tirage à 130 exemplaires selon le procédé de la phototypie, une technique utilisée essentiellement à l’époque pour l’impression des cartes postales. C’est l’éditeur parisien Édouard Champion qui s’occupe de cette édition pensée pour les bibliophiles.

 

 

 

Le coffret proposé par les éditions des Saints Pères dans un bel étui bleu nuit parsemé d’étoiles de Jean Cocteau comprend deux volumes. Le premier contient la reproduction intégrale du manuscrit laissé par le poète. Plusieurs autoportraits comportent des traits de couleur dans les tons pastel, ce qui vient apporter une touche plus optimiste à l’ensemble.

 

Le second volume comprend une préface signée par Dominique Marny, vice-présidente du Comité Cocteau, mais également un éclairage sur l’œuvre et son contexte fait par David Gullentops, professeur à la Vrije Universiteit de Bruxelles et Directeur du Centre de Recherche « Esthétique, Imaginaire et Création ». Il a notamment co-édité les Œuvres poétiques complètes de Jean Cocteau (Paris, La Pléiade, 1999).

 

Ce spécialiste de l’œuvre de Cocteau ouvre la réflexion sur la question du choix du titre : Le mystère de Jean l’oiseleur. On retrouve ensuite le fac-similé des trente autoportraits mais avec une reproduction des textes manuscrits de manière dactylographiée. Tous les écrits présents dans ce second volume sont traduits en anglais.

 

Avec l’approche de Noël, voilà une belle idée de cadeau pour les amoureux des artistes du début XXème. Cette édition limitée à 1000 exemplaires ravira les plus exigeants. On retrouve derrière le coup de crayon de Cocteau l’influence de Picasso et d’une époque où les arts se mêlent : ainsi peinture, poésie et musique échangent mutuellement leurs richesses d’expression. 


Pour approfondir

Editeur : Editions Des Saints Peres
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9791095457299

Le Mystere De Jean L'Oiseleur (Manuscrit)

de Jean Cocteau(Auteur)

J'achète ce livre grand format à 149 €