Lièvre enragé, sauce citron : et Joyeuses Pâques bien sûr!

Béatrice Courau - 30.03.2018

Livre - Coup du lapin Paquignon - Paquignon absurde tripode - faits divers monotypes


Vous êtes d’emblée prévenus : l’extravagance est de mise, accompagnée de la plus plate des réalités. Le coup du lapin, monographie bigarrée en noir et blanc, recense plus de 80 monotypes de Didier Paquignon, tous inspirés des faits divers les plus irrésistiblement subversifs. Adeptes des grincements de dents et des fous rires intempestifs, ce livre est pour vous.

 


 

Le fait divers est par définition inclassable : hors du temps et des rubriques, il contient à lui seul un univers, et échappe à toute appartenance. Rien à en penser, rien à en dire, il est à l’extrême limite de la réalité, aux bords de l’absurde et du surréalisme. Là où les brèves de comptoir confinent à la philosophie, le fait divers touche à l’essence même de l’absolu romanesque.

 

Le coup du lapin pourrait en être la quintessence, sublimée par les irrésistibles monotypes de Didier Paquignon, qui n‘épargne rien ni personne. L’extravagance des minutes choisies s’incarne à la perfection dans l’absurde du dessin. On rit, on glousse, on pouffe, on s’esclaffe, on s'esbaudit ( particulièrement devant les planches animales ) et au final on se prendrait presque d’affection pour ces dingueries et autres outrances, fussent-elles meurtrières.

 

Du pingouin à bascule au lavage de chiot dans les canalisations, du gaz militaire gay à l’unijambiste échappant au bracelet électronique, de l’épouse sous stéroïdes au trou sans fin, de l'homme grenouille rétif à l'immeuble suspect… les dents grincent, le sourire se fait carnassier, on retrouve du Vialatte et du Chaval dans l’oeuvre commise. Et l’on regarde avec une immense tendresse mâtinée de sidération ces animaux si humains, ces humains si animaux se prendre les pieds dans le tapis volant de la réalité.

 

Un livre à rebours, où l’illustration est accompagnée du fait divers qui l’a inspiré, qui puise aux sources les plus diverses et les plus incontestables : du Guardian au Courrier International en passant par Ouest France et le Parisien, on se plaît à imaginer que l’oeuvre se poursuivra…

 

Une préface brillante de l’éditeur mettra en appétit : et l’on voit se côtoyer Barthes, la NRF et l’ancêtre de Twitter... Et il est bien précisé, au cas où vous auriez encore des doutes sur l'absolue nécessité de cet opus inclassable :

« L’espèce humaine est impayable, et probablement condamnée à revivre éternellement les mêmes drames, c’est entendu. Mais rien ne nous empêche d’avoir, comme ces hommes, l’élégance d’en rire… »

 

Un régal, façon acide citrique.

 

<

>

 
 

Vous pouvez admirer quelques uns des monotypes de Didier Paquignon à la librairie Le Divan, Paris 15, jusqu’au 15 avril.

Didier Paquignon - Le coup du lapin et autres histoires extravagantes - Editions Le Tripode - 9782370551603 - 19€


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.