Liv Maria, comment rester libre lorsqu'on a tant vécu

Fasseur Barbara - 05.11.2020

Livre - Liv Maria - Julia Kerninon L'iconoclaste - Rentrée littéraire 2020


ROMAN FRANCOPHONE - Dans Liv Maria, son cinquième roman, Julia Kerninon dessine le destin d’une femme multiple, riche de toutes ses Histoires. Liv Maria Christensen est faite de souvenirs, de rêves et de projets, Liv Maria est faite de temps et de course en avant. Au gré de ses destins et de ses métamorphoses, elle se transformera en funambule, jonglant au-dessus du vide entre la douce cacophonie d’un quotidien familial et les souvenirs tumultueux de toutes les vies qu’elle a construites. Dans les pas de Liv Maria, l’auteure nous fait naviguer entre liberté, identité et féminité, se demandant comment rester une femme libre lorsque l’on a tant vécu, lorsque l’on devient épouse et mère.
 
 
  
Née sur une île au large des côtes bretonnes, Liv Maria est une enfant de la liberté. « Son père était un lecteur, et sa mère une héroïne », elle sera biberonnée aux récits classiques et aux grands destins littéraires en guise d’histoires du soir. Elle est issue de l’union mal assortie d’un grand homme venu du froid, passionné de lecture, de livres et de bois, et de Mado, une petite femme de l’île faite de feu, de force et de silence. Liv Maria grandit pour devenir aussi indépendante que l'île sur laquelle elle a vu le jour à l'abri du monde, qui pourtant la rattrapera à l’aube de ses 17 ans à travers ce que l’homme a de plus laid. Après cette agression, elle sera brusquement propulsée dans la vie, la vraie, par sa mère qui l’envoie vivre un été à Berlin, été qui marquera le début de ses multiples vies.
 
Été 1987, Liv Maria découvre l’Allemagne et la terre ferme chez sa tante, Bettina. Une ville en forme d’île métaphorique, isolée du monde par le mur qui la scinde en deux. La jeune fille y découvre en quelques semaines à peine l'amour, celui des histoires, des mots, de la langue, des langues : française, anglaise, ou encore allemande. Mais aussi l’Amour, le vrai, le premier, l’émotionnel et le charnel aux côtés de son professeur d’Anglais. Partie de son île comme une petite lycéenne victime de l’autre, elle reviendra en véritable femme, héritière et orpheline, ses deux parents décédés dans un accident sans un au revoir. C’est alors qu’elle prendra ses vies en main pour se réinventer encore et toujours. Riche de la sagesse familiale, elle apprendra sans cesse pour conjurer l’oubli.
   
Après avoir tenté de suivre les traces de sa mère dans ce café isolé aux côtés de ses oncles pêcheurs dans le silence qui l’avait toujours bercée, Liv Maria prendra le large. Santiago du Chili, Amérique du Sud, c’est en bâtissant des hôtels, en rénovant des établissements, en séduisant des hommes déjà pris qu’elle entamera sa propre reconstruction. Elle deviendra alors la femme aux poignets d’or, enfouis sous les bracelets qu’elle s’offre en guise de trophées, jusqu’à frôler la mort après un incroyable élan de vie. Un nouvel aller-retour sur son île natale lui sera nécessaire pour comprendre ses racines, se tenir droite en haut des dunes, face à l'océan, silencieuse à nouveau pour faire le point et repartir.
 
Même point de départ, même repères, de retour au Chili, au détour d'un rayonnage de librairie, elle rencontrera Flynn passionné de lecture, de livres et de bois, tout comme son père. De voyages en découverte de l'autre, quatre mois plus tard, Liv Maria devient une nouvelle femme, une mère. Et après s'être mariés sur la plage, c’est à deux qu’ils reprennent la route pour une nouvelle île, l'Irlande. Seulement dans l’infinité des possibles, cet étranger n'en sera pas vraiment un et celui qui aurait dû lui permettre de repartir à zéro la renverra sans le savoir à ses souvenirs les plus inavouables. D’une étrange familiarité si douce et confortable dans sa genèse, naîtra alors la lourdeur étouffante du secret.
 
[Premières pages] Julia Kerninon – Liv Maria

Plus qu’un récit de vies, celles de Liv Maria nous font repenser le principe d’identité comme protéiforme plutôt qu’unique, ainsi que la liberté de la multiplicité. En explorant une nouvelle fois les chemins qui permettent à une jeune fille de devenir une adulte, l’auteure éclaire les chemins de la féminité d’un jour nouveau, en constante mutation, en posant de nouvelles questions. Liv Maria serait-elle prisonnière d’un passé de femme libre dont elle ne parvient à faire le deuil, ou de la vie consensuelle et convenue de mère et épouse aimante qu’elle s’est efforcée de construire? Et si elle s’était rendue prisonnière de la liberté, de l’identité qu’elle s’était elle-même forgée?
 
Car c’est le principe même de liberté qui est aussi remis en question. Bénédiction ou poison, elle fera de Liv Maria une énigme pour son entourage et pour elle-même. Pourtant riche de ses expériences et de ses apprentissages, elle semble vivre en sursis, comme une infiltrée, une espionne de son propre destin, toujours à couvert de ses vérités. À force de se réinventer en permanence comme les héroïnes des romans qui peuplent les étagères de sa librairie et ses souvenirs d’enfance, il lui semble impossible de s’unifier et de s’apprendre complètement.
 
Alors, faut-il se battre pour la douceur et le vacarme d'un quotidien plein de sens et de chaleur, ou se contenter des chemins les plus difficiles battus par les vents de l’inconnu et de la liberté, ceux des départs silencieux et des disparitions inattendues ?


Julia Kerninon - Liv Maria - L’Iconoclaste - 9782378801540 - 19€


Dossier : Les romans de la rentrée littéraire : 2020, l'année inédite

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.