Livre Quelque-chose : La cerise sur le gâteau

Eli Esseriam - 21.08.2013

Livre - fraterie - humour - Jean Quelque-chose


Jean-A a cinq frères, Jean-B, Jean-C, Jean-D, Jean-E et Jean-F.  Lui, évidemment, c'est l'aîné, le chef de file de ces Jean-Quelque-Chose qui font de la maisonnée un cirque monumental.  Donc, cette année, Jean-A décide de suivre des cours de latin et, pour ce faire, il doit changer d'école. Il se retrouve alors dans une classe mixte, inondé pour la première fois de filles qui le troublent un tantinet. D'ailleurs, ses notes en ladite matière sont plus qu'insatisfaisantes...

 

Histoire de le motiver un peu, son père (un médecin un peu loufoque) a l'idée d'un petit séjour en Angleterre pour lui. Notre jeune héros en reviendra avec des envies de guitare, des idées rock'n'roll et des ambitions de célébrité. Jean-B, le narrateur de cette histoire, ne comprend pas grand-chose aux atermoiements du plus grand. Lui ne trouve rien d'intéressant chez l'espèce féminine, plutôt consternante à son goût. Il ne rêve que du dernier James Bond et choisit de se consacrer au scoutisme marin. Enfin, ça, c'était jusqu'à ce qu'il fasse la connaissance d'Hélène...

 

La cerise sur le gâteau est déjà le cinquième livre consacré aux Jean-Quelque-Chose. Jean-Philippe Arrou-Vignod reprend pour eux (et pour notre plus grand plaisir surtout) sa plume si personnelle. Son style est fidèle à notre souvenir : inimitable, un peu rétro et confortable comme un bon fauteuil en cuir. Avec des références d'une époque déjà quelque peu lointaine pour les plus jeunes, ce texte donnera des bouffées de nostalgie heureuse aux plus âgés.

 

On ne vantera pas davantage les mérites de cet auteur qui, loin d'être classique, devient pourtant un standard du genre. C'est drôle, fantasque, léger... En un mot: c'est “vintage” et donc, parfaitement dans l'air du temps! Pour vous donner envie, voici les titres des quatre volets précédents: L'omelette au sucre, Le camembert volant, La soupe de poissons rouges et Des vacances en chocolat. Délicieux, non ?