Manières douces, Profane Lulu

Clément Solym - 01.03.2010

Livre - manieres - douces - Profane


Avec un brin de tendresse, il est toujours plus joli de parler de fesses et de sexe, et plus particulièrement quand on demande à Profane Lulu de s’y mettre. Profane, c’est un homme qui aime les belles choses, et aurait tendance à ne pas s’en cacher. En outre, il sait habiller les femmes comme personne, touchant à chaque détail vestimentaire pour lui donner un sens éclatant. Il parle d’amour comme il le fait : avec grâce et poésie. Et s’il se tait un instant, il laisse à d'autres le soin de nous raconter leurs périples.

Il y a par exemple cette fille, dans le métro, qui hume les odeurs de tout un chacun, et se glisse entre les mains baladeuses… Jusqu’au jour où elle rencontre l’homme aux mille parfums dans les bras duquel elle tombe immédiatement. Et s’offre à lui à même la rame, sous le regard médusé des usagers.

On rencontrera aussi Adèle, jeune femme frémissante, qui tombe amoureuse d’un punk : elle jettera toutes ses anciennes habitudes pour se plonger dans cet univers nouveau. Et surtout profiter du sexe de son nouvel amant, dont elle est littéralement amoureuse folle.

On prendra peut-être avec plaisir l’air des montagnes, le temps d’une ascension qui finira dans la plus totale nudité. Ou encore à découvrir comment Violaine, femme la plus amoureuse de son homme qui puisse être, comblée de caresses et de désir, découvrira une monogamie inédite, dans les bras d’un tout autre…

À travers les quinze nouvelles de ce recueil, on sourit, on se délasse, à l'abri de pages coquines et délicieuses. La littérature de Profane Lulu est un bruit de vague à l’oreille de l’enfant qui attendait ses vacances avec impatience. On se laisse embarquer pour des saynètes piquantes et légères au petit goût d’interdit… que l’on franchit avec allégresse.

Les personnages se croisent même, rebondissent d’histoire en histoire - personnellement, j’en ai même regretté qu’il ne soit pas plus question de leurs relations. L’occasion d’une suite ? Mais après tout, tout à fois auteur et acteur de ses propres récits, Profane reste l’homme autour duquel tournent les femmes. Un petit je-ne-sais-quoi de machiste et de nombriliste, qui deviennent des traits charmants de son caractère. Comment en vouloir à un tel homme ?

Les jupes volent, le chien aboie, et Profane contemple, amusé, les cœurs des femmes qui s’effeuillent, toujours prévenant : un gentleman séducteur moderne, presque, aux charmes multiples. Et pour les amateurs, rappelons que Dialogues, la maison d’édition, offre de pouvoir télécharger gratuitement le livre numérique de la version papier que vous avez achetée (ePub, PDF, PDF spécial lecteur ebook ou lecture en ligne directement). Ce qui vous permettra de retrouver Profane dans le métro directement sur votre téléphone, par exemple. Depuis un Acer Liquid, sous Android, je n’ai eu aucun souci : pensez simplement à bien installer les logiciels indiqués, mais il suffit de se laisser guider par les consignes.

Vous profiterez alors comme d’un secret des Brèves de sexe, qui clôturent le recueil. Des archipels d’anecdotes, entre pot-pourri et chapelet indicible, drôles et craquants.

Retrouvez Manières douces, de Profane Lulu en librairie