Marin : Yannick Hemeury, une vie pour la mer

Cécile Pellerin - 01.08.2016

Livre - marin-pêcheur - biographie - Bretagne


Marin est un livre inhabituel, entre récit biographique et roman. Il se laisse apprivoiser lentement, pas à pas, sans heurts ni artifice. D'une absolue sincérité, il confie au lecteur bien plus qu'une histoire de marin-pêcheur et s'ancre en profondeur et durablement dans son existence.

 

A travers lui, Hélène, la narratrice-auteure rend compte également de son cheminement personnel.  Confrontée à l'acte d'écrire, à ses difficultés, aux doutes qui accompagnent ce projet, éprise de littérature et lectrice insatiable, elle se dévoile timidement, hésitante et fragile, effleure quelques souvenirs, mais sans effusion. Extrêmement pudique.

 

Une retenue délicate imprègne ainsi ce "roman biographique", capte le réel sans tricher, tel qu'il est. De cette justesse naît alors l'intensité du propos, l'intérêt et la confiance du lecteur.

 

Yannick Hemeury est président du comité local des pêches de Paimpol et patron d'un petit équipage de marins. Soumis à deux opérations successives des hanches, il est contraint pendant de longs mois, de  rester à terre et c'est à cette période qu'il contacte Hélène, "reporter de vies".

 

"Il n'arrivait plus à faire le moindre tri. Il se sentait diminué, il avait mal, l'angoisse était insoutenable".

 

A quarante ans, il veut se raconter, témoigner sur le métier de marin-pêcheur, sur son engagement au sein du comité des pêches,  sur ses batailles menées jusqu’à Bruxelles pour maintenir la filière et la culture marines et tient à ce que ce livre soit publié. Jusqu'ici Hélène n'a écrit que des biographies pour des lecteurs déjà acquis. Sera-t-elle capable de devenir écrivain ?

 

"Je savais que je ne pouvais pas ne pas écrire ce livre, je ne pouvais pas, te le refuser ni me le refuser".

 

De cette rencontre est né Marin. De cette rencontre est né l’écrivain.

 

 

D'une écriture neutre et assez documentaire, au départ, le récit, au fil de la confiance qui s'instaure entre les deux personnages et surtout à mesure qu'Hélène croit en ses capacités à écrire et devient "héroïque" à part entière, déploie une belle sensibilité, interpelle le lecteur au-delà de l'existence d'un marin traversée par des aventures immanquablement romanesques.

 

Extrêmement précise dans sa manière de décrire la navigation, les activités et les conditions de vie sur un bateau de pêche artisanale, Thérèse Bardaine capte l'attention du lecteur, rapporte le froid et le vent, impose le rythme éprouvant du labeur, du sommeil fractionné, observe avec acuité "les mains qui démaillent et trient tout ce qui s'accroche au filet"…, s'empare même  du mouvement de la houle jusqu'à transmettre le mal de mer qui assaille Hélène.

 

Plus égrenés, parfois un peu anecdotiques,  plus lointains aussi sans doute pour posséder la même force, les souvenirs d'enfance de Yannick construisent néanmoins le personnage, lui apportent une certaine profondeur, racontent comment la pêche est souvent une affaire de famille en Bretagne.

 

Puis une expérience dans la marine marchande offre une échappatoire vers l'aventure pittoresque mais l'auteure sait la contenir habilement et ne laisse jamais filer la réalité ni l'objet de la commande initiale.

 

Pourtant ce qui se dessine en filigrane (la peur de l'échec, le doute, la souffrance, les blessures, la solitude, la fragilité d'Hélène, le pouvoir des livres…) se devine à travers une écriture sensible et de plus en plus personnelle. Ce qui se dit à peine et se mêle de manière fugitive à l'histoire de Yannick,  tout cela donne au récit une empreinte particulière  secrète et mystérieuse où l'émotion, intacte et vive, étreint le lecteur. Et cette histoire-là, il lui tarde alors de la connaître un jour…


Pour approfondir

Editeur : Terre De Brume
Genre : sciences de la...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782843624490

Marins ; Yannick Hemeury, une vie pour la mer

de Bardaine, Therese (Auteur)

J'achète ce livre grand format à 15.25 €