Mère et fille, dans les rues de New York

Auteur invité - 06.03.2018

Livre - Vivian Gornick roman - Attachement féroce - Mère fille relation


Écrit en 1987, Attachement féroce dissèque la relation de l’auteure, féministe alors déjà réputée aux États-Unis, avec sa mère, mais aussi avec ses amants et globalement avec tous ceux avec qui elle interagit. À travers les chamailleries, vraies disputes et éclats de rire de Vivian et sa veuve de mère, tantôt acariâtre tantôt compréhensive, on déambule dans New York à la recherche d’un apaisement général.




 

Rien ne s’apaise jamais vraiment, mais tout tend à plus de clarté. 
 

Dans l’immeuble où l’auteure passa sa jeunesse ne vivent que des femmes. Les hommes sont au travail, décédés ou ont quitté le navire. Les appartements sont imbriqués les uns dans les autres et toutes communiquent, s’invectivent, s’entraident par les coursives, les fenêtres.

C’est l’occasion de croiser le chemin de la vamp Nellie, qui voudra apprendre à Vivian à devenir une séductrice. La relation mère-fille n’est pas simple, s’apaise et se tend au fur et à mesure que Vivian grandit et découvre l’amour : « Ce qui amplifiait nos luttes, majorait notre angoisse, gonflait notre confusion, c’était le sujet du sexe. »

Un mariage avec un artiste bougon, un amant régulier voisin d’enfance se radicalisant dans le judaïsme orthodoxe, un amant leader syndicaliste marié : chaque épisode sentimental est tiré et détricoté, source de joie, de tumulte et d’inconfort. 
 

[Extraits] Attachement féroce de Vivian Gornick 
 

Attachement féroce, c’est aussi une balade au fil des rues de New York : une magnifique déclaration d’amour à la ville qui a vu naître Vivian Gornick. On chemine avec elle, on l’écoute, emporté par ses réflexions sur la vie. Elle parle à chacun de nous et le fait de façon vraiment passionnante en renouvelant le genre autobiographique.

À la manière d’une Alison Bechdel avec Fun Home, Vivian Gornick comprend ce qu’elle est devenue en revenant sur son passé et sur sa relation à sa mère, qui l’a inconsciemment, mais durablement construite. C’est juif, new-yorkais, c’est l’après-guerre : cela touche aussi, et avant tout, à l’universel. 
 

Adrien Duchesne,
Point Virgule (Namur)

 

 

Vivian Gornick, trad. Laetitia Devaux – Editions Rivages – 9782743638672 – 20 €/ebook 9782743638986 – 13,99 €
 

en partenariat avec le réseau Initiales


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Rivages
Genre :
Total pages : 266
Traducteur : laetitia devaux
ISBN : 9782743638672

Attachement féroce

de Vivian Gornick

Icône du journalisme en Amérique, Vivian Gornick a surtout connu le succès en Amérique avec ses textes autobiographiques. Le plus « culte » , Attachement féroce, publié en 1987, paraît pour la première fois en français. Dans la lignée de L'Année de la pensée magique de Didion ou de Pourquoi être heureux quand on peut être normal ? de Jeanette Winterson, Gornick s'empare d'un sujet universel : les relations mère-fille. Dès les premières pages, on tombe sous le charme de cette mère puissante et terrible. Vivian raconte l'amour fou qui les lie et leurs marches dans la ville. Elles arpentent New York et leur vie, avec une lucidité qui frappe en plein coeur.

J'achète ce livre grand format à 20 €

J'achète ce livre numérique à 13,99 €