Minette Accentiévitch, de Vladan Matijevi, (illustré par Gérard Dubois)

Clément Solym - 23.02.2010

Livre - Minette - Accentievitch - Vladan-


« Quand on aime pas trop, on aime pas assez », cette citation empruntée à Bussy Rabutin retrace bien ma découverte de Minette. Oui, Minette ! Tant d’intimité ça rapproche.

Tout d’abord cette couverture, dévoilée, provocante même, que la bienséance m’interdit de découvrir aux yeux interrogateurs des transports en commun. Au chaud, dans mon nid douillet, je délivre l’objet de ma curiosité et me surprend à lire à voix haute. Ô vilaine, c’est la voisine qui va être contente! Tanpis, la musicalité de ces strophes se partage, je lui prêterai…ou pas.

Donc Minette a 27 ans et un sacré tableau de chasse à son actif. Faut dire que « Minette Accentiévitch a une tête, et tout ce qui va avec. Les yeux, la bouche, et ainsi de suite. Son corps est mince, élancé. Elle a de beaux seins fermes, ils pourraient être un peu plus gros mais bon. Elle a des jambes longues et fines, des fesses superbes. Des parties génitales aussi, bien entendu, ainsi qu’un estomac, un foie…Elle a tout, Minette Accentiévitch, même un vide dans la cage thoracique, lequel bat comme une horloge, comme un cœur ». Et de tout cela, Minette se sert. Distribuant son amour sans majuscule, au gré de ses hormones.

On navigue puisque pour elle rien n’a de sens, dans les tranches de sa vie, de ses rencontres, mais toujours avec un style finement mesuré, ciselé même. Minette s’amuse insouciante, irresponsable, et peu importe les dégâts qu’elle peut engendrer car si « la mauvaise conscience essayait souvent d’assaillir Minette. Elle lui fonçait dessus avec fureur, mais en pure perte. Pour toutes les mauvaises consciences de ce monde, Minette était un os, bien trop dur à ronger, et elles s’y cassaient les dents plus qu’elles ne réussissaient à y mordre ».

Et si Minette se révèle être l’anti-princesse, n’attendant surtout pas son prince charmant, il arrive qu’elle puisse s’émouvoir un peu voire beaucoup d’un paysage, d’une musique, d’un poème…et peut-être même d’un homme.

Retrouvez Les aventures illustrées de Minette Accentiévitch - Vladan Matijevic, Gerard Dubois, en librairie