Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Moi et les aquaboys, de Nat Luurtsema : bienvenue dans le grand bain

La rédaction - 06.03.2017

Livre - Moi et les aquaboys - Nat Luuttsema - entraînement natation intensif


Lou a quinze ans, nage depuis toujours et n’envisage pas le futur autrement que dans une piscine. Seulement, le jour de la compétition la plus importante de sa vie, c’est la douche froide, elle rate la course.

 

 

 

Tandis que sa meilleure amie, Hannah, gagne son ticket d’entrée pour une académie de natation, Lou voit l’avenir qu’elle s’était écrit s’effacer pour laisser place à une autre histoire dans laquelle elle doit se faire de nouveaux amis et se trouver de nouveaux hobbies... pas si facile.

 

Un soir, alors qu’elle se laisse aller à rêver à ses vieilles ambitions dans un bassin chloré, trois garçons l’abordent avec une requête des plus étranges : qu’elle les entraîne pour participer à une célèbre émission de téléréalité dans une discipline inédite inventée par eux-mêmes !

 

Moi et les aquaboys, c’est l’odeur du chlore qui pique les narines, le bruit des bonnets de bains qui claquent, le carrelage froid sous les pieds nus. Mais c’est aussi l’humour anglais dans toute sa splendeur, c’est le plaisir de découvrir au détour d’une phrase des références pop culture qui vont de Doctor Who à Harry Potter, et de rencontrer des personnages au flegme inaliénable, malgré les situations impossibles dans lesquelles Nat Luurtdema semble s’amuser à les mettre.

 

Lou, c’est cette fille qui ne paye pas de mine, qui est quasiment invisible, ou du moins qui se sent comme telle, et qui pourtant finit par se faire respecter par trois grands dadais, qui, sous leurs airs de playboys, ne sont pas moins maladroits qu’elle.

 

[Extrait] Moi et les aquaboys de Nat Luurtsema 

 

Elle est l’outsider, celle qui sort des sentiers battus, l’anti-héroïne qui montre à tout le monde, à commencer par elle-même, que le succès n’est pas forcément où on l’attend. C’est celle qui croyait avoir tout perdu, et qui se rend compte qu’elle a tout gagné, et surtout qu’il n’y a pas qu’une seule manière de vivre ses passions. Inspirant et amusant à la fois : la lecture idéale de cet automne !

 

(traduction Emmanuelle Casse-Castric)

Marylou Clément,

L’Autre Monde (Avallon)

 

en partenariat avec le réseau Initiales