Nirliit : le Grand Nord transpercé par ses aiguilles de glace

Christine Barros - 05.12.2018

Livre - Nirliit La Peuplade - Julia Leveille Trudel - Inuit cercle arctique


ROMAN FRANCOPHONE - Nirliit, ce sont les oies qui chaque année migrent dans le grand nord canadien. Nirliit, c’est ce village de Salluit au Nunavik, qui perd ses repères au fur et à mesure que passe le temps à s’imprégner de l’Occident délétère. Nirliit, c’est cet amour fabuleux pour la terre et les hommes, dont le point commun serait une nature à la fois faible et violente malgré eux.



 

 

Et tous les ans, la narratrice passe l’été arctique à Salluit, à s’occuper des enfants de cette communauté fracassée par la civilisation occidentale.

Sur fond de tensions sociales, elle raconte ce nord, en parlant dans un immense monologue lancinant et d’une terrible douceur à son amie disparue, Eva, dont le corps gît au fond du fjörd. Que s’est-il passé ?

Alors pour comprendre, patiemment, Julia Léveillé-Trudel assemble les pièces du portrait de cette communauté dont les terres ont été confisquées par les exploitations minières, et qui les tient sous leur joug par l’argent redistribué. Le mirage occidental du confort absurde et de l’argent qui coule à flots d’alcool.

Et les femmes inuits attendant qu’un blanc les regarde, les touche, les viole pourquoi pas ? Pour peut-être avoir la chance de s’envoler.

Les hommes, violents, tous, toujours, abrutis d’alcool, de drogues, et ivres de solitude.

Les enfants partout, appartenant à toute la communauté, feux follets trop tôt éteints, porteurs pour quelques années de l’espoir d’échapper à un destin de colonisés. Sans avenir, comment penser que l’on a eu un passé différent du présent que l’on vit ?
 

 

Nirliit est un texte paradoxal : c’est dans une langue languide, extrêmement sensuelle, voire animale, parce que seuls les corps peuvent exprimer ce sur quoi l’on n’a pas de mots que tout est dit des violences conjugales, des addictions, du sexe, de la perte des gestes ancestraux et du combat pour maintenir la mémoire.

Par une galerie de portraits puissants et bouleversants, comme si ce lieu du bout du monde ne pouvait créer que des paroxysmes dans cet univers à la beauté saisissante.

Et un portrait en creux, celui de l’Occident, qui détruit une culture en la niant.

Comme une poudreuse posée sur un tapis d’aiguilles de glaces.

Public : pour ceux qui aiment les langues taiseuses et âpres, dont le non-dit résonne longuement. Pour ceux qui s’intéressent ou se passionnent pour les peuples natifs, et veulent décentrer le regard de notre culture occidentale.
 

 

Julia Léveillé-Trudel - Nirliit - Editions La Peuplade - 9782924819073 - 18 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.