Nous, les vivants, à la frontière des mondes

Béatrice Courau - 27.08.2018

Livre - Oliviers Bleys Vivants - Albin Michel rentree - realisme magique


ROMAN FRANCOPHONE - Un pilote d’hélicoptère, de ceux qui assurent la vie dans les villages perdus de la Cordillère des Andes, les transports de charges vers les refuges, les sauvetages parfois, et remplacent les camions dans ces lieux abandonnés où même les routes refusent la vitesse ; Jonas fait-il encore partie du monde des vivants?

Jonas est un homme calme, simple, qui raconte sa famille, son village, son métier, la vallée. Jusqu’à ce que, le jour de l’Ascension (!), une mystérieuse urgence l’appelle à ravitailler le refuge Maravilla.

 

Le refuge, où vivent un gardien et l’énigmatique Jesus, devient, lors de la tempête dantesque qui l’a empêché d’en repartir, un clos ultime où se concentre l’univers, là où même la technologie trouve sa limite, où, à l’abri, l’occasion est donnée de se confronter à soi-même.

 

Lentement, insidieusement, l’étrangeté et le mystère vont s’installer dans ce huis clos au ciel démesuré.

 

Qui sont ces hommes, lents, calmes, dont les paroles renvoient aux racines de soi ? Qui est ce Jesus, vérificateur de frontières impossibles à définir sur ces crêtes, semblant flotter, dont les pas ne laissent qu’une trace infime dans la neige, et aux phrases aussi parcimonieuses que sibyllines?

 

Et soudain une fenêtre météo s’ouvre, le décollage est possible ; fuyant ces hommes ( ou lui-même? ) le pilote décolle.

 

Survient une scène hallucinée, autant pour le pilote que le lecteur, qui fait basculer le texte vers un univers différent. Pris dans une boucle spatiale et temporelle, il ne peut s’éloigner du refuge, les montagnes surgissent de nulle part, les appareils ne répondent plus, il est pris tel « un moustique dans une bulle de verre », dans un « paysage infini qui boucle sur lui-même », se heurtant aux parois d’un monde qui le renvoie sans cesse vers Maravilla.

 

 

 

Miraculeusement rescapé de l’effroyable accident, au terme d’une convalescence ouatée par la neige qui étouffe les sons et sert le silence, Jesus et Jonas se mettront en route, pour atteindre la passe aux Anges.

 

Nature impossible à braver, (mais pourquoi l’affronter alors qu’il ne suffit que de la voir? ), fatigue, efforts qui mènent au dépassement de soi, décors et contextes mènent ce texte construit comme un thriller vers le conte fantastique.

 

Apprendre à perdre « la curiosité du lointain », ne plus chercher de diversion à une solitude que nous « peuplons de nos songes et de nos espérances » le long d’une marche de dépouillement, où il laissera derrière lui des souvenirs devenus invraisemblables :

 

« Voilà que tout se tait, même le vent.

Un silence hostile nous piège au fond de la vallée.

Et notre solitude est immense »

 

Jouant du temps et de l’espace, ( et sans fin la frontière ne peut être atteinte ; depuis combien de temps sont ils partis? Quelques heures? Plusieurs semaines? ), alors qu’il est désormais impossible d’aller plus loin ou plus haut, le seul chemin est celui vers les confins de soi-même.
 

[Extraits] Nous, les vivants de Olivier Bleys

 

Laisser filer sa lanterne, avancer en se délestant d’un passé irréel puisque révolu, être nu, pour atteindre seul, jusqu’à perdre son nom, la source.

 

 

Olivier Bleys - Nous les vivants - Albin Michel - 9782226326072 - 16 €

 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Albin Michel
Genre :
Total pages : 192
Traducteur :
ISBN : 9782226326072

Nous, les vivants

de Olivier Bleys

Perché dans les Andes à 4 200 mètres d'altitude, le refuge de Maravilla défie la raison. C'est là, au ras du vide, que Jonas, un pilote d'hélicoptère venu ravitailler le gardien, se trouve bloqué par une tempête.Dans la petite maison cernée par les neiges, il fait la connaissance d'un personnage étrange prénommé Jésus que l'on a chargé de surveiller l'improbable frontière entre l'Argentine et le Chili. Commence alors, dans l'immense solitude des montagnes, une longue randonnée dont le lecteur - et peut-être le narrateur - ne sait plus très bien s'il s'agit de la réalité ou d'un rêve.Un roman envoûtant par l'auteur de Concerto pour la main morte et de Discours d'un arbre sur la fragilité des hommes.

J'achète ce livre grand format à 16 €

J'achète ce livre numérique à 16.00...78007204.................09........1......