Ouessant, où refluent les souvenirs

Auteur invité - 27.04.2020

Livre - Ouessant - Gwenaëlle Abolivier - Le Mot et le Reste


RÉCIT - Ralentir pour renaître. Poser son sac de bourlingueuse et vivre au rythme des marées et du vent chaque jour comme une éternité. Écouter les oiseaux, regarder le soleil se lever et se coucher, marcher sous la pluie, méditer face à la mer et aux nuages…
 


C’est pour se retrouver au cœur de l’essentiel que l’écrivaine, journaliste et femme de radio Gwenaëlle Abolivier s’est immergée un automne en résidence d’écriture dans le sémaphore de Ouessant, à l’ombre du Créac’h, le phare le plus puissant d’Europe.
 
Partie à la recherche d’elle-même mais aussi d’un monde pas encore englouti par l’uniformisation des zones commerciales et des lotissements, elle nous raconte les histoires de ces vieux cap-horniers qu’elle a enregistrés et chez qui elle a pris un café, et de ces femmes de marins furieusement modernes qui ont connu depuis bien longtemps la liberté et l’indépendance que les femmes du continent n’avaient pas à la même époque.
 
Elle nous raconte la vie et la mort entremêlées, les naufrages et les tempêtes, les pierres qui vibrent et le noir de la nuit, les vagues et le vent « cet accélérateur de particules qui nous rend plus intensément vivant ».
 
S’exiler géographiquement pour trouver au fond de soi les conditions justes de la création littéraire, prendre le temps de regarder « la courbure du monde » sans pouvoir chasser son inquiétude. Accepter les lois de la nature qui rappellent notre fragilité et tenir bon.
 
Ce sont ces multiples expériences sensorielles doublées de réflexions aussi bien informatives que poétiques qui font le sel de cet ouvrage dont chaque page se nourrit d’une langue animée par un souffle iodé. Cet ouvrage est une magnifique déclaration d’amour à Ouessant et à la mer « reflux des souvenirs ». Aux hommes et aux femmes de l’île, résumé du monde, aux paysages et aux traditions ancrées dans les veines des Ouessantins pour qui le changement n’apporte rien de bon.
 
On décèle chez Gwenaëlle Abolivier une fascination pour les gardiens de phares qui veillent sur la lumière — les Lumières — symbole d’une connaissance dont nous avons plus que jamais besoin pour refuser l’obscurantisme.
 
Françoise Objois
 
Gwenaëlle Abolivier - Ouessant – Le Mot et le Reste – 9782361390884 – 17 €
   



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Le Mot Et Le Reste
Genre :
Total pages : 176
Traducteur :
ISBN : 9782361390884

Tu m'avais dit Ouessant

de Gwenaëlle ABOLIVIER

À l’hiver 2015, Gwenaëlle part trois mois dans le sémaphore de l’île d’Ouessant. C’est pendant, et à la suite de ce séjour, qu’elle écrit ce récit. Là, sous le grand phare du Créac’h, se racontent un voyage immobile et une expérience d’immersion au contact des éléments et des îliens. Elle explore les lieux et rencontre les habitants, les derniers marins de commerce, les guetteurs-sémaphoriques et gardiens de phares, et les femmes, gardiennes des lieux, qui occupent une place prépondérante sur cette île du Ponant. On découvre cet espace à part, territoire de l’extrême entretenant un rapport particulier à la noirceur et à la mort. Face à la mer et sous les faisceaux du grand phare, l’auteure vit cette expérience comme une renaissance dans le passage et l’exil que représente l’écriture. Gwenaëlle Abolivier est journaliste et auteure. Elle est une voix de France Inter. Elle présente pendant plus de vingt ans des émissions de grands reportages où elle raconte ses voyages à travers le monde. Depuis plusieurs années, elle s’est tournée vers l’écriture littéraire tout en continuant d’intervenir sur les ondes (Radio France et la RTS) et dans différentes revues comme ArMen .

J'achète ce livre grand format à 17 €

J'achète ce livre numérique à 8.99 €