medias

Petits contes à régler : Le cas Rubis C.

Fred Ricou - 13.06.2011

Livre - Petits contes à régler : - Gaël Bordet - contes de Perrault


Rubis C. a été victime d'un enchantement maléfique! Son corps vient d'être retrouvé dans la forêt de Fontainebleau. C'est l'alerte à l'agence Cyclone. D'autant que la demoiselle tout de rouge vêtue, est loin d'être une inconnue … Hector, Sybille, Helen et Jason, des adolescents venus des quatre coins de l'Europe sont missionnés pour enquêter. Ah, une petite précision: l'Agence Cyclone est une organisation dirigé par des Dieux olympiens et chargée de gérer les relations entre notre monde et celui … des Contes de Perrault!

 

Gaël Bordet signe ici un roman tout à fait improbable! Mêler la mythologie grecque et les Contes de Perrault, le tout dans notre monde actuelle et à Paris qui plus est, représentait un projet un peu fantaisiste de prim'abord. Mais force est de constater que cela fonctionne, et même plutôt bien. Les personnages, qu'ils viennent du monde réel ou des mondes imaginaires sont très bien construits et leur pluralité fait que chaque lecteur pourra s'y retrouver. Les aventures de nos 4 héros et de leurs amis sont menées tambour battant et laissent une vraie place au suspense et aux retournements de situations.
Mais l'un des vrais points forts de Petits contes à régler: le cas Rubis C., c'est de nous replonger d'une manière originale dans les œuvres de Perrault. Quel plaisir de croiser Poucet, Barbe-Bleue et autre Cendrillon dans leur quotidien. Une jolie réussite dont on attend la suite avec impatience!



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.