Plein les poches : tragédie, thriller, poésie, destins de femmes

Victor De Sepausy - 03.05.2018

Livre - sélection livres poche - destins femmes romans - thriller femmes


Réussir sa vie, ou ne pas trop la rater... est-ce l’unique alternative ? En demande-t-on trop aux femmes ? Être mère, amante, maîtresse, professionnelle... Parfois, franchir les limites, et basculer dans les côtés les plus sombres de l’âme humaine. 

 

Cette semaine, dans Plein les poches, découvrons des destins de femmes...

 

Plein les poches : destins de femmes
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Parlons de douceur et de poésie, pour commencer à l’initiative de Françoise Chandernagor. Quand les femmes parlent d’amour, c’est une anthologie de textes francophones, apportant une voix autre, puissamment féminine. Elles sont troubadouresses ou garçonnes, viennent du Québec, de France ou du Liban. 

 

Ou comment, dans un monde de poésie masculin, le regard de femmes permet de s’engouffrer dans un patrimoine méconnu. À découvrir, impérativement. 


 

Savoir revenir à une vie simple, n’est-ce pas là le premier pas vers la sagesse ? L’abandon des prétentions reprend la vie de Jeanine, racontée par sa fille. Une mère retraitée, qui n’aura pas traversé le monde ni parcouru la vie avec audace. Elle aura opté pour la simplicité.

 

Pourtant, Jeanine n’a pas vécu si paisiblement qu’on le croirait : elle a travaillé à financer des causes étranges. Son temps, son argent, ses biens furent tournés vers les nécessiteux, ou les marginaux. Des rencontres qui ont laissé des traces. L’abandon ne serait qu’apparence ?


 

Femme, pas encore, fille, plus vraiment : Bénédicte est adolescente, se rendant un matin vers le lycée. Une hésitation, la chaleur de la journée est douce : elle change de manteau. Et dans le village tranquille où elle et ses parents résident, une tragédie va prendre forme.

 

En son absence, que faire ? Dans les Ardennes belges, ce récit évoque tout à la fois la perte, la rancœur et la colère. Face aux rumeurs, les informations contradictoires rendent fous : l’adolescente a-t-elle fugué, ou a-t-elle été kidnappée. De la fille disparue, à la mère tétanisée, avec au milieu, des voisins à la bienveillance douteuse...


 

Une mère, justement : Myriam a deux enfants, assez jeunes. Elle veut reprendre sa vie d’avocate, en dépit des réticences de son mari. La famille cherche donc une nourrice : Louise sera recrutée. 

 

Prix Goncourt 2016, Chanson douce plonge dans une véritable terreur, dès la première séquence. Entrée dans l’intimité du couple, Louise s’avère extraordinaire... et tout aussi inquiétante. Le drame inéluctable, l’élégance du style, l’intrigue effrayante qui se déroule. À ne pas manquer. 


 

Ne jamais tomber accro de la dope que l’on vend, la règle est connue. Pour Sonja, il n’en est pas question : son rôle dans le trafic de cocaïne n’est certainement pas motivé par sa passion pour la poudre blanche. Travaillant pour une société de maintenance informatique, elle voyage avant tout pour alimenter des clients.

 

Reykjavik noir ; Piégée, c’est l’histoire de l’Islande qui, en 2010, sort tout d’une douloureuse période économique. Thriller nordique serait limitatif : ce premier tome d’une trilogie fonctionne avec des séquences brèves, fulgurantes. Et une vengeance s’ourdit, méthodiquement préparée.


 

Anna s’est réveillée sans peine : ce matin, comme toujours, déposer son fils à l’école. La voiture part. Et un semi-remorque frappe. Anna sortira du coma quinze jours plus tard, pas vraiment indemne. Durant cette période, elle a vécu quelque chose – cette expérience de mort imminente, le tunnel, la lumière... noire ?

 

Mais à son réveil, c’est une tout autre chose qui l’attend : revenue, elle garde l’avertissement à l’esprit, celui qu’elle a reçu. « Je vais te tuer. » Quelque part avant l’enfer, c’est bien là qu’elle a atterri : un meurtrier a décidé de faire d’Anna un témoin. Des femmes meurent. Sera-t-elle la dernière ?

 

Françoise Chandernagor – Quand les femmes parlent d'amour – Points – 9782757871140 – 7,90 €

Leïla Slimani – Chanson douce – Folio – 9782072764929 – 7,25 €

Blandine Rinkel – L’abandon des prétentions – Le Livre de poche – 9782253071365 – 6,90 €

Nico Tackian – Quelque part avant l’enfer – Pocket – 9782266269001  7,50 €

Armel Job – En son absence – Pocket – 9782266281294 – 7,50 €

Lilja Sigurdardottir, trad. Jean-Christophe Salaün – Reykjavik noir Tome 1 ; Piégée – Points – 9782757868478 – 7,80 €

 

Retrouver chaque semaine la sélection Plein les poches, lectures et livres à petits prix 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.