PODCAST – Comment naquit, maléfiquement, l'industrie du nain de jardin

Nicolas Gary - 05.06.2019

Livre - Monsieur gnome - caractère nain - nain jardin


ALBUM JEUNESSE – Quand un Gnome croise le chemin d’une sorcière, nous avons un début d’histoire qui se profile. Surtout quand ledit gnome est passablement odieux et totalement imbuvable. Ou comment les bonnes manières sont toujours récompensées…

Comment sont apparus les nains de jardin

 
Imaginez, donc, un gnome le plus exécrable que la Terre n’ait jamais porté, grossier autant qu’agaçant. Son plaisir, dans la vie : dire “Non”, constamment, à tout le monde. Et plus les demandes lui sont gentiment formulées, plus cet hurluberlu s’acharne à être détestable.

Jusqu’à croiser la route d’une sorcière, pas spécialement maniaque des bonnes manières, mais peu encline à se faire traiter avec si peu de considération. 

<

>


Vous le pressentiez depuis le début, cette histoire de nain de jardin poussant leur brouette avec un air de ravi de la crèche, arborant un sourire hébété, était louche. 

Eh bien, loin de vous détromper, l’album de Fred Blunt dévoile les mystères un peu telluriques tout de même, qui ont permis au capitalisme de fleurir sur le dos de ces affreuses réalisations.

Et c’est à découvrir dans notre podcast : 

 


Retrouver Vois Lis Voix Là, le podcast de ActuaLitté sur les plateformes
 
iTunes
Spotify
Soundcloud


Fred Blunt, trad. Anne Léonard – Monsieur le gnome – Albin Michel Jeunesse – 9782226442239 – 11,90 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.