Poésies non hallucinées, d'Alain Marc : les mots et l'intérieur

Auteur invité - 27.01.2018

Livre - Alain Marc poèmes - poésies non hallucinées - mots poésie intérieur


Bois flottés, mémoire de cris et d’écume, mots surgis du roulis des vagues... Il y a de la laisse de mer dans le recueil Poésie non hallucinées d’Alain Marc. Les peintures, en premier, accrochent le regard. Christian Jaccard soumet à la chaleur destructrice du feu des toiles anciennes : Anonymes calcinés.




 

Entre les stries et les traces noircies, émergent un corps, un regard, un paysage. Toiles des siècles passés, revivifiées par une laisse de feu. La démarche du peintre colle à merveille à celle du poète. De station en station, Alain Marc tente un chemin qui serait comme un recueil, entre « poésies non hallucinées », « poésies rescapées », « poésies éveillées », « poésies zen » et les « Notes » qui situent et éclairent les instants du poème.

Le poète dialogue avec peintres et sculpteurs, danseurs et musiciens. En écoutant une composition de Maurice Ravel, il pose ces questions : « Des mots peuvent-ils venir, être suscités par la musique ? Et quels mots viendront ? » Il poursuit : « Mais bien plus qu’une traduction, il s’agit plutôt d’un point de départ. Des mots de la musique, à la musique des mots. »




 

Alain Marc utilise la matière des réminiscences, des élans, des sons, des traces, et se coltine avec la matière de la page, du papier. On connaît l’intérêt porté par le Beauvaisien à la pulsion, au cri. Le lecteur passe ici... « Du cri au murmuré ».

« Au gré des chuchotements

dans le creux, la nuit libère

son parfum... »
 

Alain Marc ne cesse d’interroger les mots de l’intérieur. Les libère de leur gangue. Il y a dans cette matière sonore et visuelle un crépitement électrique qui aiguise et aimante le lecteur. 

 

Et comme l’écrit Pierre Michon dans Rimbaud le fils, « tout cela [...] était disposé comme sont les vers, c’est-à-dire entre deux marges un maigre puis d’encre à pic au fond de quoi page après page on choit. »

Hervé Leroy
 

A retrouver sur la page de l’auteur.

 

Alain Marc – Poésies non hallucinées & rescapées, éveillées, zen avec des Anonymes calcinés de Christian Jaccard - Editions du Petit Véhicule





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.