Portrait de femme à la tête de chien - Marylinn Maurage

Pauline - 08.07.2013

Livre


portrait_de_femme_chien__large La porte de la salle d'examen est déjà fermée lorsque Manon se réveille ce matin-là. Inconscient ou simple panne de réveil ? Le résultat est le même, elle a loupé la dernière épreuve du CAPES, elle n'aura donc pas ce diplôme tant attendu. Après quelques jours de dépression, la triste réalité se rappelle à elle : elle ne peut pas vivre sans argent et doit donc trouver un travail : baby-sitting pour dépanner les copines, jardinière aux jardins du Luxembourg, tout est bon à prendre. Ces petits boulots et un enchaînement de circonstances l'amènent à devenir chroniqueuse radio, Manon Melmann, chroniqueuse énervée. Le succès est immédiat, la déchéance aussi. Marylinn Maurage décrit son livre comme un « Petit manuel de survie à l'usage des célébrités éphémères », c'est tout à fait cela. Ce livre, c'est le récit d'un parcours de l'échec à la réussite et de la réussite à l'échec. Le récit d'une ascension fulgurante et d'une chute inattendue. Une chute provoquée par la personne qu'on n'attendait pas, celle en qui a confiance, celle qui n'a aucune raison de nous vouloir du mal. Aucune ? La jalousie et la vénalité sont bien suffisantes ! Si vous aimez les dialogues et les débats vous serez gâtés avec la retranscription des émissions de Manon, donc des échanges avec l'invité au sujet de l'histoire, de la violence et la criminalité en France depuis le 18ème siècle, de la fin du couple et d'autres sujets de société. C'est parfois un peu long et ces échanges sont retranscrits plutôt sous forme de pièce de théâtre que de dialogue. A cela s'ajoute la retranscription de messages vocaux ou de commentaires laissés sur le blog de l'émission. Du coup, la lecture est un peu complexe, le rythme étant régulièrement cassé par ces retranscriptions. Au final, si j'ai bien aimé l'intrigue de ce roman j'ai été décontenancé par sa structure. Je remercie Babelio et les éditions in octavo pour l'envoi de ce livre !