Pressia évolue dans un univers ravagé, qui n'a plus grand-chose de commun avec le notre. Elle ne se souvient pas de ses parents, décédés lors des fameuses Détonations qui ont changé notre monde, irrémédiablement. Son quotidien n'est fait que de faim, de peur et de cendres. Elle erre, abîmée, parmi tous les mutilés de cet étrange massacre. Elle observe ses pairs, des «monstres» comme elle. Bientôt, elle aura seize ans, et chez elle, c'est l'âge auquel on est capturé par les autorités pour devenir soldat ou cible vivante. Elle se cache pour leur échapper et n'a foi qu'en son grand-père, fort de ses souvenirs d'avant. Elle rêve d'un passé meilleur, d'un avenir plus doux. Surtout, elle rêve du Dôme, cette bulle impénétrable où vivent les Purs, une élite qui a pu acheter son salut. Elle est bien loin de s'imaginer à quel point ce paradis préservé n'en est pas un…

 

Avec Pure, Julianna Baggott créé une dystopie tout à fait originale, étonnamment asphyxiante et saisissante d'inventivité. On s'englue volontiers dans le désespoir environnant, tout à fait angoissant et lourd à souhait. Le phénomène d'attraction / répulsion est parfaitement équilibré : on se surprend à en vouloir plus et à attendre le second tome de cette saga atypique. Idéal pour salir un peu l'ambiance douceâtre de Noël…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.