Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Quand ça pousse tranquille au fond du jardin... Koi ke bzzz ? de Carson Ellis

Auteur invité - 05.09.2017

Livre - littérature jeunesse album - Carson Ellis - Koi ke bzzz ? livre


Au départ, ce n’est presque rien, à peine un petit bout vert qui sort de terre, une petite pousse de rien du tout qui germe là, au fond du jardin, sans se soucier des voisins. Mais les voisins sont là et bien là, intrigués et curieux. Et puis la pousse s’installe, grandit et « Koi ke bzzz ? », oui, la question se pose : « Koi ke bzzz ? » 



 


Millimètre après millimètre, feuille après pousse, la verdure prospère et le peuple insecte qui l’entoure observe et s’interroge : « Poot unk plonk ? » Le doute est permis. Après avoir fait une première fois le tour de la question, plus cigale que fourmi, nos amis sont partageurs et invitent rapidement d’autres arthropodes à pro ter de ce e découverte vite considérée comme une aubaine. « Zu fak unk forz ? »

Chacun est libre de s’exprimer comme il l’entend, chacun y va de sa suggestion et de son coup de main. Les idées fusent, les plans s’échafaudent, les projets voient le jour. La plante est belle maintenant, il y a de la place pour tout le monde et tous les points de vue sont bienvenus. Jour après nuit, les expériences se succèdent, parfois menaçantes, souvent poétiques, voire romantiques.

Et puis la saison le, emportant les pétales, les feuilles « Tak, tak...zut ! » mais laissant là quelques graines pour qu’un peu plus tard, mais oui, « Koi ke bzz ? » 


 

Avec le très beau Chez nous aux mêmes éditions Hélium, nous avions découvert l’élégant sens du détail de Carson Ellis. Koi ke bzzz ? confirme ce talent dans un jeu tragi-comique ourlé d’un langage improbable, à la fois chantant et universel, auquel ces quelques belles pages vous initieront avec bonheur.

Koi ke bzzz ? n’est pas plus un traité d’entomologie qu’une méthode de langue, pas plus une planche botanique qu’un cours de violon, c’est un peu tout ça à la fois, l’humour en plus. Alors, déployez grand antennes et élytres et bon Koi ke bzzz ? ! 
 

Mélinda Quillet, Lucioles (Vienne) 

en partenariat avec le réseau Initiales



Carson Ellis – Koi ke bzzz – Éditions Hélium – Traduit de l’insectik (américain) à l’insectik (français) par Sophie Strady – 9782330066000 – 16,90 €