Quand un perroquet devient le meilleur ami d'un avocat à la langue tranchée

Nicolas Gary - 04.09.2019

Livre - Les mutations Jorge Comensal - Editions Les Escales - rentree litteraire 2019


ROMAN ÉTRANGER - Qu’y a-t-il de pire à imaginer pour un avocat à la brillante carrière de se retrouver privé de son organe de prédilection : sa langue ? Ramón Martínez n’a pas eu de chance — ou plutôt, il se pourrait qu’il ait joui d’un coup du sort insensément en sa faveur. Une opération qui ne doit rien au Saint-Esprit, ce qui aurait vraiment chiffonné Ramón.
 
 
 
 
On imagine les hispanophones plutôt bavards — un stéréotype parmi d’autres — mais dans un pareil cas de figure, on comprend comment le comique vient poindre le bout de son nez. Hospitalisé, Ramón va perdre sa langue. Muet, l’avocat, hop ! Pour son épouse, Carmela, commencent alors de longues séquences de monologues quotidiens, avec pour seule réponse, au mieux, un hochement de tête, ou un déni catégorique, de gauche à droite.
 
Et puis, comme cela arrive dans une famille, il y a les enfants, deux adolescents entre pathétique et attendrissement, qui devront prendre leur mal en patience. Paulina et Mateo ont d’ailleurs leurs propres problèmes : elle, l’obésité, lui, la masturbation. À des niveaux stratosphériques.
 
Mais la galerie de personnages ne s’arrête pas en si bon chemin : il fallait une gouvernante, pour que cette tragicomédie silencieuse plonge dans un vaudeville grandiose. Voici Elodia, donc, qui serait prête à ne plus manger d’avocat ni de piment rouge, si cela permet à son patron de retrouver une langue.
 
Et puis, l’élément quasi tiré d’un improbable réalisme magique : Benito. Si, si, Benito le perroquet, qui servira de procuration à Ramón, parfois désemparé. Accessoirement, l’animal appartient à une espèce en voie d’extinction : au milieu du bruit, Benito devient le confident de son maître. Alors que le second ne peut même plus jurer, le premier s’en donne à cœur joie.
 
Pas encore rassasié ? Parfait : imaginez alors la psychanalyste d’Elodia, une certaine Teresa, adepte des soins thérapeutiques naturels. Elle cultive de la marijuana dans son grenier.
 
Une famille, au sens large, incluant ces gens qui gravitent autour d’elle, avec un quotidien de désarroi et de petits bonheurs, une grande dose d’amour et d’humour. Mais derrière tout cela, c’est une histoire de cancer que raconte Jorge Comensal, armé de personnages hauts en couleur. Car ils sont légion, tous un peu difformes et sympathiques, dans leurs errances autant que leurs illuminations.
   
La prose de Comensal est fantastique : elle sautille, virevolte et pourtant, solide, nous embarque dans un récit plein de petites étincelles. C’est le goût de ce bonbon d’enfance, qui, une fois dans la bouche, avait cette saveur sucrée, et en même temps, un pétillement acidulé et explosif.
 
Pour un premier roman, il est accompli, alternant les lieux de la médecine — hôpitaux, salles d’attente et de consultation, liens entre patient et thérapeute, médecin… Car au cœur de tout, il y a la maladie. Un sujet que Comensal connaît bien, pour l’avoir pratiqué trompeusement.
 
Il a en effet raconté que pour obtenir son diplôme en philosophie et lettres, il avait endossé la blouse du médecin, pour chaque semaine offrir une assistance linguistique thérapeutique. Infiltré dans un hôpital pour mener à bien son sujet, il a découvert l’envers du décor, au XXIe siècle. Avec des patients incapables de parler, alors que le cerveau continue de fonctionner.
 

Couverture de l'édition originale, parue en 2016 aux éditions Antílope

Petit regret esthétique, la couverture originale avait un je-ne-sais-quoi de moins formel, et de plus drôle. Plus explicite également. Qu’importe : le silence est d’or, mais la parole est le propre de l’homme. Qu’en reste-t-il, s’il en est privé ?
 
Jorge Comensal, trad. Isabelle Gugnon – Les mutations – Les escales – 9782365694490 –19,90 €
 

 
Dossier - Rentrée littéraire 2019 : 524 (vraiment?) fictions à découvrir 
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Les Escales
Genre : littérature...
Total pages : 206
Traducteur :
ISBN : 9782365694490

Les mutations

de Comensal, Jorge

A cinquante ans, Ramón, avocat brillant et patriarche conservateur, découvre qu'il est atteint d'une forme rare de cancer. Son seul espoir de guérison : une amputation de la langue. Une tragédie pour celui dont la verve faisait le succès professionnel. Autour de lui gravitent sa femme Carmela et ses deux ados - plus intéressés par le karaoké et la masturbation que par leur réussite scolaire - et enfin Elodia, la dévote et dévouée employée de maison, convaincue qu'un miracle est encore possible. Mais qui pourra réellement l'aider à traverser cette épreuve ? Teresa, sa psy amatrice de petits gâteaux au cannabis ? Benito, son perroquet blasphémateur et fidèle confident ? Ou bien les représentants de la médecine conventionnelle, persuadés d'accéder à la gloire grâce au cas unique de Ramon ? Perdu dans les méandres de la maladie et accablé par les dettes, le chef de famille est bien décidé à concocter un plan pour se sortir de cette impasse dignement.

J'achète ce livre grand format à 19.90 €