Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar, d'Antoine Choplin

La rédaction - 26.05.2017

Livre - Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar - Antoine Choplin - La Fosse Aux Ours


Que peut la littérature ? À cette question dont il semble impossible de faire le tour, Antoine Choplin répond par la littérature elle-même, en dressant le portrait de Tomas Kusar, garde-barrière tchécoslovaque, homme ordinaire, anonyme, humble et modeste dont la vie bascule, tendant vers un horizon de liberté, le soir d’une représentation théâtrale d’une pièce de Václav Havel et de sa rencontre avec l’auteur dissident.



 


Une amitié indéfectible se noue entre les deux hommes. Leur courage et la force de cette amitié participeront au basculement de l’histoire vingt ans plus tard.
 

Avec une grande sobriété de style et une élégante retenue, reflets de son personnage, Antoine Choplin égrène en quelques jours soigneusement choisis la vie de Tomas Kusar : une résistance au quotidien, un quotidien de la résistance. En creux, il ébauche subtilement le portrait de Václav Havel, sa capacité à entraîner avec lui, à faire naître une amitié indéfectible, malgré les risques encourus.
 

Si l’engagement politique est ressenti et partagé, c’est l’amitié entre les deux hommes et la fidélité à cette amitié qui prévalent. L’engagement est celui de l’un envers l’autre, une attention permanente que l’on porte à l’ami, malgré les doutes qui parfois poignent devant les menaces, les humiliations du pouvoir autoritaire et les risques d’emprisonnement.

Václav Havel, incarcéré, n’y échappera pas. Mais jamais Tomas Kusar ne se départira de cet engagement. Il restera fidèle à lui-même, toujours attentif aux autres comme il l’est aux arbres et à leurs écorces qu’il photographie modestement. Ses mots sont rares, il ne discourt pas, mais ses gestes sont attentionnés et son regard perspicace et profond. De son humilité et de sa simplicité, il tire sa force et son courage, à la hauteur de sa propre histoire jusque dans la victoire.
 

[Extraits] Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar de Antoine Choplin


Dans la lignée de ses textes précédents, Antoine Choplin fait œuvre et livre un roman d’une grande force qui interroge le lecteur sur la capacité de chacun à résister et à agir, aussi modestement soit-il, face à l’inacceptable.

 

Manuel Hirbec,
La Buissonnière (Yvetot)

 

en partenariat avec le réseau Initiales