medias

Richard Flanagan, escroquerie, par procuration

Victor De Sepausy - 17.09.2018

Livre - Richard Flannagan - Actes Sud - Actes Sud RL2018


ROMAN ÉTRANGER – Richard Flanagan avait remporté le Man Booker en 2014 — première édition où le prix était ouvert aux auteurs américains. Ironie, c'est un Australien qui l'avait alors reçu. Depuis La Route étroite vers le nord lointain (trad. France Camus-Pichon, Actes Sud, 2016), on attendait un nouveau signe. L'attente fut longue. 

 


Kif Kehlmann, le narrateur de Première personne, est un jeune homme désespéré : son premier roman doit s'achever. Mais dans une situation de précarité délicate, il doit malgré tout s'occuper de sa jeune fille et d'une épouse enceinte de jumeaux. On l'a d'ailleurs missionné, en cette année 92, pour rédiger les mémoires de Siegfried Heidl — auteur d'une fraude de 700 millions $ AU auprès d'investisseurs.   

Sujet porteur, mais avec six semaines devant lui, Kif piétine. Il faut pourtant produire le manuscrit rapidement : au terme de son procès, estime son éditeur, l'intéressé restera à l'ombre pour un long moment... Les ventes n'en seront que meilleures.

Travailler comme nègre pour un escroc notoire, tirer le diable par la queue, avec les petits boulots de sa nana... Heureusement, au bout de ces mémoires, une prime de 10 000 $ — à condition de finir le livre. Dans le cas contraire, rien. Sauf que le bougre résiste et rechigne à fournir les détails qui permettraient de faire avancer le texte. 

Au contraire, il interroge et matraque Kif de question sur sa famille. Ça, et des citations de Thomas Tebbe, un philosophe nietzschéen implacable. Le pacte est satanique, intenable. Et durant ce temps, se ravivent les doutes de Kif sur sa propre existence, son possible échec en tant qu'écrivain... Une crise identitaire que double un mariage en péril, et le rêve d'être écrivain s'étiole. 

Pourtant, le roman s'achèvera, sans trouver de maison d'édition, et Kif plongera dans tout autre chose. Le pire de l'enfer moderne : la téléréalité.

Inspiré de John Friedrich, authentique arnaqueur, mais allemand, ayant simulé sa mort avant de rejaillir à Melbourne dans les années 70. Il s'était alors fondu dans le décor, nouveau nom, nouvelles responsabilités — et un même procédé, pour renouveler sa capacité d'escroc. Arrêté en 1989, c'est un certain Richard Flanagan qui lui servira de nègre pour écrire des mémoires — en six semaines, pour 10 000 $... Frierich mourut avant le délai des six semaines d'écriture.
 

[Extrait] Première personne de Richard Flanagan


Si le jeu machiavélique qui s'instaure, et sa résolution désespérante vont bon train, c'est la nature du mal qui est interrogée. Et celle d'une époque où personne ne semble prédisposé au bien. Face à l'immensité de l'arnaque déployée, c'est l'incompréhension qui règne : comment est-ce possible ? Aussi facilement qu'un écrivain imagine son roman : il faut inventer...

Peut-on rester fidèle à sa vocation artistique, sans se désavouer en travaillant pour le compte d'un criminel ? Mentir, se mentir ou simplement duper le monde ? A découvrir.


Richard Flanagan, trad. France Camus-Pichon – Première personne – Actes Sud – 9782330108809 – 23 €
 

Rentrée littéraire 2018 : les fashion weeks du libraire




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Actes Sud
Genre :
Total pages : 300
Traducteur : france camus-pichon
ISBN : 9782330108809

Première personne

de Richard Flanagan

Aspirant écrivain sans le sou, Kif Kehlmann a six semaines pour rédiger les mémoires de Siegfried Heidl, le plus célèbre escroc de l'histoire australienne. Mais voilà, ce dernier, paranoïaque et manipulateur, ne semble pas disposé à livrer la moindre information. Tandis que les jours passent et que le projet reste au point mort, Kif voit s'éloigner la promesse de la rémunération et sent progressivement la haine le gagner. Cherchant à percer le mystère de l'homme qui lui fait face, Kif en vient à se demander qui il est lui-même. Heidl ne serait-il pas en train de le corrompre, de réécrire sa vie, son destin ?

J'achète ce livre grand format à 23 €