Richard Yates, Tao Lin

Clément Solym - 24.01.2012

Livre - Tao Lin - Richard Yates - Roman


Tantôt adulé, tantôt détesté, Tao Lin, considéré par la presse américaine comme un « prodige » ne laisse personne indifférent. Jeune romancier américain de 28 ans, il dresse dans son dernier ouvrage, Richard Yates, le portrait d'une jeunesse solitaire et désemparée.


L'histoire s'intéresse à deux personnages, Haley Joel Osment et Dakota Fanning, dont les noms ont été empruntés par l'auteur à deux jeunes stars du cinéma américain. Le premier, âgé de 21 ans, habite New York. La seconde, 16 ans, habite le New Jersey. Ils vont se rencontrer par le biais d'Internet, puis naviguer entre virtuel et réalité, jusqu'à ce que Haley décide de s'installer près de Dakota. 


Entre le cyber-espace d'un côté - constitué de textos, de mails et de chat - et le réel de l'autre, la frontière est presque invisible. Une « génération Y », qui a grandi en même temps qu'Internet.


Au fil des pages, les langues des deux adolescents, peu charismatiques et timides, se délient et ils apprennent à se découvrir, sur un canevas qui laisse une immanquable sensation d'inachevé.


Ce roman, qui se veut très contemporain, aborde des thèmes modernes comme les rencontres « online » et les dérives incontournables d'une jeunesse désabusée. La déprime, la solitude, le suicide, la boulimie, la sexualité, la jalousie ou encore l'ennui ; comment ressortir indemne de cette jeunesse et tenter de se construire pour le reste de l'existence ?

 

Le constat n'est pas franchement très engageant, dans cette histoire tirée à quatre épingles, qui ne fait passer aucun message au travers de ses lignes mornes et cyniques. 


L'écriture est pauvre, composée de phrases courtes à la voix passive, pour une intrigue sans intérêt. Une grosse déception donc, face au battage médiatique dithyrambique qui compare l'auteur à Bret Easton Ellis ou encore Samuel Becket, délirant ! 


Retrouvez Richard Yates sur Comparonet