medias

Ridicules et incongrus, les Conjugouillons : conjuguons avec humour

Victor De Sepausy - 10.10.2018

Livre - conjugaison humour temps - Claudine Desmarteau humour - temps personnages Conjgouillons


Empilés dans un des trop nombreux coins de cette rédaction où se perdent les livres, on avait fini, tous, par les oublier. Quelle erreur ! Claudine Desmarteau avait fait un cadeau aux journalistes en cette rentrée littéraire. Une nouvelle série, fresque qui ne serait ni palpitante ni jubilatoire. Encore que...


Les Conjugouillons
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Quatre petits livres (32 pages format quadri de 13 cm) : ils étaient là, posés, avec leurs personnages un peu burlesques, grotesques, bouffons. Sorte de merdouilles colorées aux formes d’étrons, véritablement. Pourtant, dès le début, ils nous avaient intrigués...

 

« Les Conjugouillons, ce sont des petits albums pleins d’humour, qui mettent la conjugaison à l’honneur : chaque temps devient un personnage rocambolesque, qui s’exprime uniquement dans son temps », indiquait l’éditeur.

 

Donc, non seulement les petites merdouilles avaient un nom, et plus étonnant encore, elles avaient une histoire. Et un objectif. C’était ça... une mission : s’exprimer uniquement dans le temps que l’on incarne.

 

Et si l’on se fie à la galerie des personnages qui ouvre chaque album, ils sont une famille de seize personnages. Alors, autant huit, j’avais compris, mais seize, je me suis perdu. Parce que Présent, Imparfait, Passé Simple et consorts tout allait bien. 

 

Mais pour tromper l’ennemi, l’auteure s’est également engagée sur la piste des temps en usant d’autres modes : traîtresse ! She’s a witch ! Burn her ! Bon, les puristes de la conjugaison trouveront ici à redire, mais que les grincheux se taisent un instant.

 

L’idée est tellement simple que l’on a du mal à y croire : la réalisation si simple qu’on est déconcerté. Et une fois l’ouvrage fini, on se dit qu’on a lu du vide, sans aucune paroi pour se raccrocher. Et que c’était parfait. Comme un shoot d’oxygène, ou, mieux, une séance en boutique holistique à respirer des huiles.

 

Humour et langue française, on connaissait déjà le principe – de nombreux comiques en ont fait un métier. Humour et conjugaison, le spectre se resserrait déjà beaucoup. Mais c’est là. Ça ne fait de mal à personne, au contraire même. S’en priver est possible. Ne pas l’essayer est carrément dommage.


<

>



Claudine Desmarteau – Les conjugouillons – Flammarion jeunesse – 5 €
Tome 1 : J'aime donc je suis – 9782081431201
Tome 2 : Qui vivra verra – 9782081431171
Tome 3 : J'écrivis un chef-d'oeuvre – 9782081431188
Tome 4 : Faudrait se bouger – 9782081431195




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.